Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 16:24

 

Ce soir, comme souvent, les hommes de télévision ont déposé Finkielkraut sur l’un de leurs plateaux. Fascinant spectacle. Il s’installe avec ses certitudes et ses tics dans une surprenante agitation qui finit par nous méduser. Ses mains papillonnent au-dessus de fiches stabilotées, de livres dont il a corné quelques pages, de feuilles qu’il remplit rageusement de signes cabalistiques. Quand il n’a pas la parole et qu’il doit, le pauvre, subir les attaques de son adversaire, il roule des yeux hagards, prend des airs effarouchés, multiplie des mines incrédules, des grimaces indignées et, submergé par d’aussi intenses émotions, tout son corps est secoué par d’incoercibles trémulations. Mais qu’on se rassure, il ne tarde pas à reprendre l’initiative et, d’une voix qui tremble jusqu’aux fondements de son être profondément blessé par les monstrueuses allégations qu’il vient d’entendre, il assène ses implacables vérités. Alors, il entraîne son auditoire dans le tourbillon époustouflant d’une pensée vibrionnaire et confortée par une avalanche de citations savantes, de références incontestables, d’anecdotes signifiantes, de preuves irréfragables. Normal, pensera-t-on, notre Finkie est un universitaire, il aborde en conscience les divers aspects de son sujet et convoque, c’est de bonne guerre, les grands esprits – les plus petits aussi – qui étayent son propos et avec lesquels il entretient une confraternelle familiarité. Mais, là où l’universitaire construit patiemment son argumentaire, précise les limites de son étude et balise le champ de ses investigations, Finkielkraut virevolte comme une sorte d’abeille atrabilaire qui butine son vinaigre sur les fleurs vénéneuses de sa rhétorique endiablée.

 

Yoland SIMON

Occasion de (re)voir Maurice et Patapon (et Finkielkraut)

et M. Finkielkraut : et s’il y avait une boucherie halal à Villers-Cotterets ?

 

 

 

Finkie dans ses essais de futur habit d'académicien !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

durdan 08/02/2016 16:25

ben mon vieux,il est bien vu le Funky !

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.