Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2020 1 30 /03 /mars /2020 21:07
COVID-19 et CHLOROQUINE : une étude chinoise

Le Docteur David Malka a publié sur touitteur un fil sur  une étude chinoise dont il donne la traduction du résumé ci-dessous.

Je me suis contenté de copier/coller et de mettre en forme d'article.

 

 

David Malka @malkadav

Bon. Je ne suis pas virologue. Mais je suis médecin. Que penser de l’étude hydroxychloroquine (HCQ) de Raoult quand on n’est pas expert ? Eh bien, on garde les bons réflexes devant une étude à problèmes : on cherche ailleurs. Thread.

En d’autres termes, existe-t-il d’autres études évaluant l’HCQ dans le traitement du #COVID-19 ?

Eh bien oui. Au moins une, chinoise, publiée le 6 mars 2020 : http://zjujournals.com/med/EN/10.3785

Au contraire de l’étude marseillaise, il s’agit d’une étude randomisée : les 30 patients ont été répartis par tirage au sort entre un groupe HCQ et un groupe contrôle.

Les patients du groupe HCQ ont reçu 400 mg de HCQ par jour pendant 5 jours en plus des traitements conventionnels, tandis que ceux du groupe contrôle n'ont reçu qu'un traitement conventionnel.

Le critère principal d'évaluation était le taux de négativation pour le coronavirus du prélèvement pharyngé au 7e jour après la randomisation. Comme dans l'étude marseillaise donc.

Cette étude a été approuvée par le comité d'éthique du centre clinique de santé publique de Shanghai.

Résultats

 

1) Un seul patient sur les 30 a développé une forme sévère de COVID-19 pendant le traitement. Il était dans le groupe… HCQ.

 

2) Au jour 7, le prélèvement de gorge était négatif pour le coronavirus chez 13 des 15 patients du groupe HCQ, soit 86,7% des cas… Et 14 des 15 patients du groupe contrôle, soit 93,3% des cas.

 

3) La durée médiane entre l'hospitalisation et la négativation du prélèvement pharyngé était de 4 jours dans le groupe HCQ (extrêmes : 1 à 9 jours), contre 2 jours (extrêmes : 1 à 4 jours) dans le groupe contrôle.

 

4) Pas de différence non plus dans le temps médian de normalisation de la température corporelle (1 jour après l'hospitalisation dans les deux groupes),

 

5) ni dans le taux de progression au scanner (5 cas (33,3%) du groupe HCQ et 7 cas (46,7%) du groupe contrôle), tous les patients ayant montré une amélioration lors de l'examen de suivi.

 

6) Quatre cas (26,7%) du groupe HCQ et 3 cas (20%) du groupe contrôle ont eu une diarrhée transitoire et une perturbation des enzymes hépatiques.

Qui croire alors ? Marseille ou Shanghai ?

 

Qui croire ? Personne formellement pour l’instant, les deux études étant de petite taille. Mais l’étude chinoise est (bien) mieux faite, avec, elle, des résultats cliniques. Et les résultats chinois ne sont pour l’instant guère encourageants pour l’HCQ. On ne peut cependant exclure qu’un (petit ?) effet puisse être décelé dans des études menées sur des effectifs plus larges, ou bien dans des populations de patients plus graves.

Mais alors il faudrait vérifier un bien curieux adage, rarement vérifié en pratique médicale : « qui peut le moins, peut le plus »…

Repost0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.