Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 15:32
Gérard Depardieu bien torché !

Gérard Depardieu bien torché !

Je reçois, par courriel, ce poème, en alexandrins, prêté à Gérard Depardieu. Même entre deux cuites, il est improbable que cet artiste du rot et du pet ait commis ces vers. La plume apocryphe est plaisante, même si elle reprend les niaiseries écrites, en prose du coup, par l’acteur.  

   

Monsieur,

      Vous êtes prof et bourge et je suis un titi,
      Vous êtes un Nantais et je suis un nanti !
      N’êtes-vous pas heureux en tant qu’ homme de gauche
      Qu’un titi puisse avoir quelque argent dans sa poche ?
      De plus je l’ai gagné en toute honnêteté
      Sans voler, sans frauder ni même spéculer.
      J’ai reçu de par Dieu le talent de séduire
      Et suis dès lors vendeur d’émotion et de rire,
      Ce dont vous ne pouvez qu’assez peu vous vanter :
      Car lorsque je vous vois paraître à la télé
      Jean ai Marc d’un Ayrault fatigué et sinistre
      Dont on m’a assuré qu’il est 1er Ministre !
      J’aime l’amour, la vie et le jus de la treille,
      Mon casier n’est en plus chargé que de bouteilles….
      J’ai donc sans coup férir du jour au lendemain
      Fait ma niche fiscale en mon nid de Néchain.
      J’aime mieux exporter les kilos que je pèse
      Que de risquer en France une mauvaise Grèce !
      Votre sécurité qu’on appelle sociale
      Ne soigne pas encore les hernies fiscales,
      Je vais donc me soigner, disons à moindre frais,
      En buvant du pot belge au lieu d’impôts français.
      Je reviendrai en France un beau jour, quand le fisc
      Ne me dira plus simplement : je confisque
      Mais qu’il respectera le travail que j’ai fait
      Pour concourir un peu au bonheur des français.
      
      Pour n’être point taxé… d’être un inter « minable »
      J’arrête ici les frais, car ils sont impayables !
            
      G. Depardieu

Depardieu et son passeport de la très démocratique Russie

Depardieu et son passeport de la très démocratique Russie

Foin du classicisme, c’est d’une inspiration plus populaire, qu’une réponse fut tournée.

 

De profundis, gerardimus, tralala lala lalalala lalalala !

 

Ô muse prête-moi ta lyre,

Afin qu’en vers je puisse dire,

L’un des naufrages des plus fameux

Qui se déroula sous les cieux !

 

Le personnage est gigantesque

Enorme, bouffi, poivrotesque

Rire enfantin,

Cervelle de serin.

 

De talent il était bourré

Maintenant, c’est d’son vin de Tigné.

A la rue du Cherche-Midi,

Il préfère la Mordovie !

 

Et ce castelroussin

Nous joue l’exil à Néchin.

Miou-Miou, Carole, il oublia

Avec Gulnara Karimova.

 

Délirium pas très mince

Lui qui pour Sarkozy en pince

Prête à Ayrault, les impôts de Fillon,

Le couillon !

 

 

Envoi funèbre,

Gérard n’est plus… un bon Français !

Lui, l’ami de Jean Carmet,

Maintenant s’acoquine,

Avec cette crapule de Poutine.

De l’assassin Kadyrov

Et du tyran Karimov,

Il est l’ami, de profundi(s).

Depardieu et Poutine

Depardieu et Poutine

Nota Bene

 

Un “titi” de Chateauroux, la plume anonyme qui écrit pour Gégé est inventive !

 

Faut-il rappeler aux aimables contribuables, que beaucoup d’entre nous sommes, que les impôts directs que nous avons casqués en 2012 portaient sur nos déclarations de revenus de 2011 et que le barême appliqué est celui décidé, non pas par le Nantais pas nanti, Ayrault, mais par le Sarthois de Solesmes, Fillon ? Si le Gégé a vraiment payé, comme il le prétend, plus de 80 % de ses revenus, il ne doit s’en prendre qu’à celui qu’il a soutenu... Sarkozy !

 

Et le Gégé devait être bien aviné pour tenter de nous faire passer Poutine pour un grand démocrate. Et ne parlons pas du psychopathe assassin, que le même Poutine a mis à la tête de la Tchétchénie, et dont il a célébré l’anniversaire ; sans oublier, Gulnara Karimova, la fille aînée du très démocratique président ouzbek Islam Karimov, avec qui il a poussé la chansonnette !

 

Au demeurant, le plus brave garçon du monde, ce Gégé !

Depardieu et Kadyrov, le psychopathe tchètchène !

Depardieu et Kadyrov, le psychopathe tchètchène !

Gérard Depardieu et Gulnara Karimova, fille du dictateur Karimov

Gérard Depardieu et Gulnara Karimova, fille du dictateur Karimov

Partager cet article

Repost 0

commentaires

jiol 01/07/2014 08:26

i enjoyed reading this article.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.