Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 21:14

Le vaccin anti grippe A/H1N1 a déchaîné une vague de délires meyssaniques* !

 

Certes on peut s’interroger sur le tam-tam médiatique qui a marqué l’apparition de cette grippe dite porcine, puis mexicaine avant de ressembler à une formule chimique.

On peut s'interroger sur l'ampleur des commandes de vaccin et les conditions financières de ces commandes. On peut aussi s'interroger sur un dispositif bureaucratique d'une lourdeur idiote : pour la grippe saisonnière, c'est réglé en deux temps trois mouvements avant 65 ans et en un temps, un mouvement après !

« Principe de précaution » que ne commet-on pas en ton nom ?

 

Mais les délires anti-vaccin sont d’une autre nature. Ainsi, un certain Cotten**, ex-candidat aux européennes sur la liste de Dieudonné, antimaçonnique convaincu, lui,  qui a fricoté avec Loïc Le Ribault, savant mélange de Professeur Tournesol et de Panoramix, inventeur du « Silicium Organique G5 », grains de sables magiques, fabriqués dans un labo en Irlande et vendus uniquement par correspondance en France (sur le site de Cotten on peut lire : “Le G5 est un produit puissant, à la hauteur de l’énergie qu’il véhicule : le G5 a besoin de paix et d’amour”), grand spécialiste de la médecine donc, s’en prend avec hargne à Roselyne Bachelot où dans un monologue délirant, il répète « Roselyne Bachelot, tu mens » ! Et bien sûr, le Torquemada charlatanesque démarre par un … mensonge. La Ministre aurait été vingt ans visiteuse médicale. Or si elle l’a bien été, chez ICI Pharma, ce fut de 1969 à 1976, soit 7 ans. Certes, elle a aussi été chargée de relations publiques de la SOGUIPHARM (1984-89), mais il s’agit d’une société pharmaceutique guinéenne, propriété des époux Bachelot eux-mêmes. L’imprécateur antisémite s’en prend donc à celle qui a mis son talent au service de « l’industrie du poison sur ordonnance ». Mais le réquisitoire porte bien sûr sur le « vaccin inutile, inefficace et dangereux », accusant Sanofi, Aventis et Pasteur de « guerre bactériologique », « d’empoisonnement collectif ». Se prétendant le porte parole de ces médecins qui prescrivent le « poison sur ordonnance », il appelle à « allumer la Résistance ».! Tout cela se conclut par un appel à brûler en effigie la pauvre angevine au rire de Castafiore ! S’il y a un « allumé », c’est bien lui.

 

Mais il y a pire !

« Objectifs réels de cette vaccination: Réduire la population mondiale et instaurer un Nouvel Ordre Mondial.

Et pour ce faire:

- Affaiblir les Résistances Immunitaires (aux bactéries pathogènes et aux virus), de la population pour augmenter le taux des décès.

- Réduire ou supprimer la Capacité de Reproduction par l' adjuvant "Squalène" entre autres + les "Chemtrails"*. (*Pulvérisations de produits chimiques et biologiques, virus… par avions)

- Affaiblir la capacité d' autonomie des populations ("Pucer" par la même occasion, la population pour suivre à la trace et influencer à distance).

Tout ce que vous venez de lire n'est pas un délire (sic) mais le résumé de centaines de documents dont beaucoup de scientifiques, que vous pouvez trouver facilement sur Internet. »

Avec Cotten, on croyait avoir atteint le fond, mais avec ce « Midi Assurances Conseils » (c’est le nom du site où on trouve ces infamies) on creuse ! Mais c’est aussi le résumé de tous les délires paranoïaques les plus irrationnels qui pullulent sur la toile !

 

Un courriel reçu ce jour permettra peut-être de mettre une once de rationnel dans cet océan d’obscurantisme. Son auteur après des études de pharmacie, poursuit en biologie médicale. Il cite d’abord des chiffres sur la seule Ile-de-France : 500 patients sont hospitalisés pour syndrome grippal sévère et 50 d'entre eux sont en réanimation médicale. Jusqu'à présent la grippe A était considérée comme peu virulente mais facilement transmissible ; cependant une tendance nette à l'aggravation des signes cliniques est observée nécessitant des moyens lourds de réanimation même chez les patients jeunes sans facteurs de risques. Surtout il fait quelque rappels de bon sens et d’abord que la vaccination est le seul moyen de ne pas transmettre le virus à ses proches (ou à ses patients). Il fait aussi un sort aux discours fantaisistes et mensongers sur le squalène [adjuvant] qui est déjà utilisé pour d'autres vaccins, il s'agit d'un composant du cholestérol (donc naturel) et, rassurons ceux qui luttent contre un excès de cholestérol, utilisé à des doses infimes. Cette grippe attaque surtout les 15-25 ans, mais les formes les plus sévères ont été notées chez les 30-40 ans. Pour rares qu’elles soient, les complications de cette grippe A(H1N1) sont particulièrement sévères et, contrairement aux grippes saisonnières, touchent des personnes jeunes et sans antécédents médicaux notables.

Le 12 novembre le Ministère de la Santé a annoncé la survenue d’un « cas probable de syndrome de Guillain-Barré » (SGB),  chez une personne qui avait été vaccinée quelques temps auparavant. Aussitôt, les médias s’emparent de l’horrible nouvelle. Or, comme le remarque le Dr Flaysakier (France 2) le cas n’est pas avéré. Le patient a souffert de troubles sensitifs uniquement, sans aucune forme de paralysie. Il a regagné son domicile sans séquelle. Chaque année, en France, il y a plus de 1500 personnes hospitalisées pour un tel syndrome, hors de tout contexte vaccinal. Dans un contexte vaccinal le risque est estimé à 1 pour 1 000 000.

En revanche, une dépêche de l’AFP du 13 novembre qui annonçait qu’ une femme, âgée de 27 ans, sans aucun antécédent  médicaux(sic) particuliers, était décédée mardi de la grippe A(H1N1) à Viry-Chatillon  (Essonne) n’a eu pratiquement aucun écho.

 

Une mort d’un côté, une petite alerte de l’autre, mais Syndrome de Guillain-Barré c’est plus porteur médiatiquement.


 

*du nom de Thierry Meyssan, grand prophète du complotisme

** Christian Cotten, entre autres Meyssâneries, a prétendu que les attentats de Madrid, en mars 2004, sont le fait de José-Maria Aznar, avec la complicité d’Israël, de Bush et de … Sarkozy ; le massacre de l’ordre du temple solaire est, pour lui, un crime d’état.

Pour compléter :

http://www.atoute.org/n/article134.html
http://www.monde-diplomatique.fr/2009/09/DUCLOS/18096

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans obscurantisme
commenter cet article

commentaires

chris 08/12/2009 08:52


intérréssant. en ce moment j'ai la grippe ainsi que ma petite famille . nos médecins disent que la grippe saisonniére n'est pas encore là donc il semblerait que ce soit celle-ci . alors je
visite...


PPAG42 19/11/2009 23:47


Le bourguignon GG aurait-il déjà forcé sur le beaujolais nouveau, celui qui enlumine les trognes et leur permet de faire des commentaires... éclairés? Auquel cas il aurait plus à voir avec un Nez
Rond qu'avec un Cincinnatus...
Blague à part,GG,je te trouve bien complotiste, tout à coup,en tout cas les invités de Nicolas Demorand ont apporté ce matin un autre éclairage, celui de la bioéthique, qui me paraît fondé. Je ne
saurais trop recommander de lire et d'écouter Jean-Claude Ameisen: cet homme a des choses à dire, et il les dit bien, notamment dans la comparaison entre la grippe A et la grippe saisonnière. Le
comportement devant une pandémie ne peut être rationnel, car il touche à trop d'angoisses existentielles (comme le 21/12/12), et surtout qu'elle ne peut être comparée à aucune pandémie précédente,
car le monde et le monde de la santé ont changé!
Bien sûr le lobby pharmaceutique a fonctionné... à mort!
Mais que dire du lobby anti-vaccinal?
Et surtout, comment ne pas "lire" la méfiance des français devant cette vaccination au regard de son inopinée surconsommation médi-caca-amenteuse... aux effets secondaires incommensurables?
Et si l'on relisait notre fabuleux fabuliste national:
"Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés"
"Selon que vous serez puissants ou misérables..."
Tout est dit.


J. F. Launay 18/11/2009 14:30


Commentaire reçu par courriel :
"Bon, le début me plaît bien. Pour le reste, l'anti vaccinite obstinée me semble tout aussi stupide que la provaccinite enragée. La variole, tuberculose, la dyphtérie, et bien d'autres maladies
microbiennes ont été jugulés par la vaccination. Là où ça se corse, c'est face aux virus, qui se sont pas des petites bébêtes mal intentionnées, mais des objets mi biologiques mi chimiques que l'on
ne maîtrise pas vraiment.

Devant le scénario que nous déroulent "les autorités", on ne peut s'empêcher de rester perplexe.

Ou bien la grippe H1N1 est une grippe (un peu plus sévère que les précédentes) et alors pourquoi tout ce tapage ? On nous dit même que les générations baby-boomers (désormais papy et mamy du même
métal) sont naturellement immunisées car elles ont rencontré le virus ou l'un de ses proches cousins dans les années cinquante. Et on n'a pas le souvenir qu'à l'époque, il y ait eu une hécatombe.
Ou bien c'est un virus d'un type anormalement agressif, voire inconnu, mais alors, pourquoi ne le dit-on pas ?

Quatre hypothèses me viennent à l'esprit :

- nos gouvernants ouvrent le parapluie au regard de la demande quasi pathologique de plus en plus pressante du "risque zéro" dans tous les domaines

- nos gouvernants ont trouvé un prétexte pour donner un coup de pouce à des laboratoires qui souffrent (financièrement) en raison du développement de la consommation de génériques et de
"déremboursements" de plus en plus nombreux

- nos gouvernants tentent une répétition générale pour voir comment les choses se passeraient en cas d'épidémie sévère (une vraie peste - car le bacille existe toujours -) ou autre chose aussi peu
sympathique voire une opération de terrorisme biologique, mais sans le dire pour ne pas affoler les foules.

Les deux dernières hypothèses ont, j'en conviens, un petit côté "conspirationniste" (soft pour la première, hard pour la seconde), mais, dans l'ignorance, elles ne sont pas totalement
invraisemblables.

Autre hypothèse : les hôpitaux sont, depuis quelques années, si malmenés, en terme de ressources humaines, que nos gouvernants redoutent comme la peste (!) qu'une épidémie générant un nombre
anormalement élevé d'hospitalisations ne montre l'incapacité du système de santé à faire face, ce qui ne manquerait pas de retourner sévèrement l'opinion publique... D'où l'insistance pour une
vaccination de masse qui éviterait de montrer combien on a déshabillé le roi.

Peut-être s'agit-il d'une combinaison de plusieurs de ces hypothèses. Peut-être peut-on faire d'autres hypothèses encore ?

En tout cas, les réticences fortes et, nous dit-on, majoritaires des médecins qui, globalement sont plutôt des partisans habituels en convaincus des vaccinations donnent à réfléchir.

S'agissant de la "grippe du cochon" oserais-je dire que le quidam que je suis est comme une truie qui doute ?

GG"


J.-F. Launay 18/11/2009 14:38


Le côté "répétition générale" est sans doute envisagé par l'OMS ; l'extension crainte - et qui n'est toujours pas à écarter - peut aussi expliquer l'ampleur des mesures.


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.