Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 17:40

 

Cope-mensonge

 

 

 

Ça traîne sur quelques sites, mais surtout ça circule par courriel, des saloperies mensongères sur les revenus de François Hollande.  Auteurs anonymes, bien sûr.

 

Copié/collé :

« Porcinet gagne : 30 387,43 € / mois
> > > › › › › Pour un candidat à la présidence qui se dit scandalisé par le salaire du président actuel, et qui veut le réduire, et qui a jadis déclaré ( chacun s??en souvient ) qu??il n??aimait pas les riches et qu'en France on est riche à partir de 4 000 € mensuel, ça ne manque pas de sel.
> > > › › › › En effet, voici les vrais revenus annuels de François Hollande, Député de Corrèze, Maire de Tulle (16 000 habitants.)
> > > › › › › Sans compter les autres revenus du patrimoine immobilier, financier ou autre ?
> > > › › › › Indemnité parlementaire : 63 090,96 €
> > > › › › › Indemnité de résidence : 1 892,76 €
> > > › › › › Indemnité de fonction défiscalisée : 16 246,56 €
> > > › › › › Indemnité de frais de mandat : 73 344,00 €
> > > › › › › Indemnité pour collaborateurs : 102 636,00 €
> > > › › › › Indemnité de téléphone et courrier : 79 320,00 €
> > > › › › › Indemnité de maire de ville moyenne : 28 118,88 €
> > > › › › › TOTAL : 364 649 € / an
> > > › › › ›
> > > › › › › Soit : 30 387,43 € / mois
> >
> › › › ›
> > > › › › › Comparativement, et ce n?est pas inintéressant :
> > > › › › ›
> > > › › › › - Salaire mensuels de Ségolène Royal : 30 672,00 €
> > > › › › › - Salaire mensuel de François Fillon : 20 206,00€
> > > › › › › - Salaire mensuel de Nicolas Sarkozy : 19 331,00 €
> > > › › › ›
> > > › › › › Ces socialistes caviars feraient bien d? arrêter de nous prendre pour des cons ? !!!
> > > › › › › Faites lui confiance : il gère depuis 4 ans le département le plus endetté de France ? !! 
»

 

La multiplication des ">" montre que cette minable infamie a quelque peu circulé avant de parvenir à ma boîte.


D’entrée on note toute l’élégance des UMPistes : « Porcinet ». Cet hoax a une origine lointaine puisque Hollande y est encore présenté comme « maire d’une ville moyenne ». Mais un autre a rajouté, sans même se rendre compte de l’incohérence, qu’il « gère depuis 4 ans » un département. F. Hollande n’est plus Maire de Tulle, mais Président du Conseil général de Corrèze depuis mars 2008.

 

Le lanceur de boules puantes ignore que deux lois d’avril 2000 ont limité le cumul des mandats, disposition complétée par la limitation du cumul des différentes indemnités des élus à 1,5 fois l'indemnité de base d'un parlementaire, soit 8.100 euros. C’est le cas de F. Hollande, mais aussi de Gaudin, maire de Marseille, d’Estrosi, maire de Nice, ou de Retailleau, le successeur du Vicomte en Vendée, etc.. A noter que cette limitation du cumul ne touche pas les revenus du privé. Sans parler du sénateur Dassault pour qui l’indemnité parlementaire doit être de l’argent de poche, on peut rappeler le cas très intéressant de Jean-François Copé. Ce député, maire de Meaux (petite bourgade d’à peine 50 000 habitants), à l'époque récente où il dirigeait le groupe parlementaire UMP, trouvait encore le temps de se faire 20 000 euros mensuels comme avocat !

 

Pour le reste, on a procédé à un vaste amalgame : ainsi l’indemnité pour collaborateurs n’existe pas, puisqu’il s’agit en fait de salaires versés aux assistants parlementaires ; et cela pour tous les parlementaires Hollande comme Dupont-Aignan, V. Boyer, J. Myard, E. Raoult, etc.


Si l’on ajoute – pourquoi pas ? – aux revenus, les indemnités pour frais de mandats, il faudrait pour que la comparaison avec les salaires du président ou du premier ministre soit honnête (mais ce n’est visiblement pas le souci de l’anonyme auteur du texte) ajouter tous les avantages dont bénéficient Président, 1er ministre et ministres : bien sûr téléphones et timbres, frais de déplacements (M. Fillon, bien qu’il ait obtenu l’arrêt du TGV à Sablé, emprunte un Falcon pour aller dans sa gentilhommière du côté de Solesmes), logements de fonctions (Elysée, la Lanterne – fauchée au 1er ministre - Fort de Brégançon, rien que pour Sarkozy) et personnels ad hoc, etc. Les frais de restauration de l’Elysée s’élèvent à 6 700 000 €, d’après la cour des comptes : faut-il les imputer en revenus du Président ? Rien que le budget « fleurs » de l’Elysée frise les 300 000 €, presqu’autant que ce qu’on attribue à Hollande !  Et plus de 450 000 € de frais de journaux et revues…


A noter que la pauvre Ségolène Royal se voit aussi dotée de revenus mensuels de 30 000 euros de façon encore plus fantaisiste, puisque basés sur un mandat de députée alors qu’elle n’est que Présidente de la région Poitou-Charentes (son mandat national a échu à D. Batho en 2007).


Mais n’est-il pas injuste d’imputer ces anonymes calomnies à l’UMP ? Nul n’est responsable d’électrons libres qui écrivent n’importe quoi. Hollande ou le PS ne sont pas comptables de mes vitupérations anti-Mélenchon.

Sauf que la perfidie finale – « il gère depuis 4 ans le département le plus endetté de France ? !! » n’est pas anonyme mais signée Copé. De fait la Corrèze est le département le plus endetté de France, mais Copé qui le clame, oublie de préciser que c’est la précédente majorité de droite qui, de 2001 à 2008 a fait passer la dette de 35 millions à 300 millions ; il ajoute que le nombre de fonctionnaires départementaux a augmenté, mais il oublie encore de préciser que c’est dû au transfert de personnels de l’état aux département (personnels de l’équipement, ouvriers et personnels de service des collèges).

 

Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ! Cette phrase que l’on prête faussement à Voltaire est le mot d’ordre d’un Copé, d’un Guéant, de Sarkozy* lui-même…


 

*Sarkozy accuse les collectivités territoriales, notamment les régions et départements, de ne pas faire des efforts comme l’état pour diminuer leurs effectifs, feignant d’ignorer, comme Copé, que leur indéniable augmentation (et simultanément la diminution pour l’état) est due à un transfert de personnels ; et quand il pointe leur endettement, il feint d’oublier – il a pourtant été maire – que les collectivités territoriales sont soumises à une règle d’or : elles ne peuvent emprunter que pour investir ! Et si elles n’investissaient plus, la récession serait assurée.

Partager cet article

Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Bernardoc 02/04/2012

Ce n'est pas "copié/collé", mais "Copé/collé" !

rikki 04/04/2012

Moi jaimerai bien voir la tête de votre blog une fois la gauche passée. Enfin la gauche, parlons en vite, car de droite comme de gauche , tous pareil. Que je sache sous l'ére Mitterand, 14 ans puis
Jospin, je pense pas que les budgets fut sensiblement en baisse, ni a Paris sous delanoé. Et que vous évoque ces visites des politiques en banlieue chez moi, la visite des pauvres, on va au zoo
tous les 5 ans?

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.