Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:07

bicentenairesiegetarifa2

Il n’y a pas que les perfides britiches pour célébrer nos défaites. Le rude ibère se réjouit aussi que ses ancêtres aient tenu en échec, en 1811-1812, les troupes napoléoniennes au pied de Tarifa, ville la plus méridionale de l’Espagne.


Guzman el bueno de Martínez CubellsDéjà en 1295 Guzmán el Bueno avait résisté aux assauts mauresques. Le farouche défenseur, le chef des fourbes assaillants menaçant d’égorger un de ses fils capturé, lui jeta un poignard proclamant qu’il pouvait lui trancher la gorge mais qu’il ne livrerait pas la ville que son roi lui avait confiée ! Sonnez hautbois, résonnez musette. Sauf que le Guzmán s’était mêlé aux luttes internes des mérinides et que chez les assiégeants il y avait un frère du roi, Juan de Castilla !


bicentenario sitio tarifa 1812 2012 general coponsCinq siècles plus tard, voilà donc le General Copons (don Francisco de Copons y Navía, de son vrai nom) dirigeant la garnison de Tarifa, 3000 hommes comportant des irlandais et des anglais. En face 10 000 hommes sous les ordres du général Leval, baron d’empire. Leval, ayant réussi à percer une brèche dans la muraille médiévale, invita son adversaire à capituler dans l’honneur. Nouveau Guzmán, Copons refusa. La population érigea une fortification de fortune pour combler la brèche et l’assaut des troupes impériales fut brisé le 31 décembre 1811 ! 500 hommes tués ou gravement blessés : triste réveillon.


05 12 tarifa virgenDes pluies torrentielles firent déborder l’arroyo : les tranchées furent transformées en torrents, le campement des assiègeants noyé, à tel point que les pièces d’artillerie, enfoncées dans la boue, furent abandonnées. Leval et ses troupes, plus ou moins malades, levèrent le siège. Et le cinq janvier 1812, la Virgen de la Luz fut baladée à dos d’hommes sur les remparts et Copons lui offrit son bâton de commandement. Alleluia.


C’est donc le bicentenaire de cette défaite que Tarifa célébra le 19 Mai 2012. Avec l’inauguration d’une statue du fameux general, monumentale œuvre de bronze du sculpteur Alberto Germán Franco, la participation de figurants en uniformes d’époque défilant et reconstituant l’assaut de la brèche (hélas, votre correspondant de guerre n’a pu, malgré sa sveltesse, se glisser jusqu’à la hauteur de la brèche, vu la densité des spectateurs, parapluies déployés, car la lluvia était au rendez-vous, mais, comme il se doit, il était au côté des malheureux assaillants).


Tout cela méritait bien un album : une cinquantaine d'images des 170 figurants venus de diverses associations.

 

PS Sur la même période : BELLE ET REBELLE* CADIX, OU LA DIAGONALE DU FOU.

 

bicentenairesiegetarifa1

 

bicentenairesiegetarifa3

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mémoire
commenter cet article

commentaires

jkl 23/05/2012 16:32

Encore JFL ! Ty pollulent vraiment partout ! Qu'est ce qui y a de si spéciale dans ta petite caboche pour tu nous submerge de ta semence ? Rien hormis la pensée unique ! je te suggère gros con
d’arrêter de polluer mon espace internet et de suivre les nouveaux droit de ton nouveae ex-favoris président ! Part en retraite, et de pleins droit ! Tu me donne des envies de meurtres ! Vive la
révolution vive le chaos oligarchique ! Tes petit fils bourgeois vont en chier leur cul !!! Larbin ! Connard ! Bouffon !! Je te niquerai toi et touts ta famille !! Fils et fills petites filles
réunnis ! Je dichequterai le fois des da tagrand mere des mes dents enculé de fils de CHIEN

J.-F. Launay 23/05/2012 17:57



Ce débile profond - visiblement fini à l'urine - illustre bien un article ancien sur l'anonymat : la burka des lâches.


Inutile de dire que cette sous-merde n'aurait pas le courage de proférer le quart de ses injures d'abruti sous son identité.


 



Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.