Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:22

FD Roosevelt2

Si le centriste Bayrou  avait vécu dans les années trente aux Etats-Unis, sûr qu’il aurait taxé le promoteur du New Deal, un certain, F.D. Roosevelt, de faire péter le déconomètre. Tenez- vous bien ce dangereux gauchiste, au couteau entre les dents, a poussé le taux dit marginal d’imposition, jusqu’à 91% en 1941 !

Comme le rappelait Thomas Piketty en mars … 2009 !  «  En 1932, quand Roosevelt arrive au pouvoir, le taux de l’impôt fédéral sur le revenu applicable aux plus riches était de 25 % aux Etats-Unis. Le nouveau président décide de le porter immédiatement à 63 %, puis 79 % en 1936, 91 % en 1941, niveau qui s’appliqua jusqu’en 1964, avant d’être réduit à 77 %, puis 70 % en 1970. Pendant près de cinquante ans, des années 30 jusqu’en 1980, jamais le taux supérieur ne descendit au-dessous de 70 %, et il fut en moyenne de plus de 80 % ». Faut-il ajouter que ce bolchevik prévoyait d’instaurer un salaire minimum et la semaine de 36 h (et cela, en 1935, donc avant le Front Populaire en France) ?


Or donc, l’extrémiste Hollande a annoncé une mesure que Juppé s’est empressé de qualifier de confiscatoire : taxer à 75 % les salaires au-dessus d’1 million d’euros. Voyez l’extrémisme outré de cette proposition : jusqu’à 1 million d’euros vous entrez dans les tranches habituelles de l’impôt sur le revenu, ce n’est qu’au-delà que l’on vous soustrairait 75%. La droite qui envisage sans crainte qu’on puisse imposer à la Grèce de baisser de 20% salaire minimum et pensions, tout en licenciant massivement dans la fonction publique, crie évidemment au scandale.


Fuyant cette guillotine fiscale, les émigrés par fourgons entiers vont fuir vers Coblentz, pardon vers Genève, ou Bruxelles. Quels beaux patriotes que ces potes du Fouquet’s, dont certains sont d’ailleurs installés sur les bords du Lac Léman, pour, comme Aznavour, y déguster ses délicieuses perches.


La proposition iconoclaste du candidat des primaires citoyennes aura permis de clarifier les positions. Les amis du pseudo candidat du peuple ont montré, si besoin était qu’ils étaient les séides des potes du CAC 40*.


Et Bayrou ? il a, hélas, montré que son prétendu centrisme n’était ni de gauche, ni de gauche.


Hollande, lui, par une mesure rooseveltienne nous épargne les rodomontades à la Marchais du style au-delà de X euros, je prends tout, en proposant une mesure fiscale qui écrête les revenus scandaleux de patrons complétement déconnectés de la réalité.

 

 

 

*Quand même, entendre le sortant attaquer la compagne de son adversaire parce qu’elle est salariée d’une chaîne de télé de Bolloré, alors qu’il s’est fait offrir une croisière sur la Paloma, puis un voyage égyptien sur un jet de Bolloré, ça dépasse les limites de la décence.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Vince 10/03/2012 10:35

SOUTIEN A FRANCOIS BAYROU

http://santeducation.over-blog.com/article-votons-francois-bayrou-2012-101294926.html

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.