Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 20:47

fontvaleotard01

Eh oui ! à côté, avec ses yeux de fouines de Besson, Guillon, si l'on peut dire, est un enfant de choeur par rapport à son "patron" à France Inter, Philippe Val. Le pauvre François Léotard, ministre de la culture de l'époque, avec pour adjoint Philippe de Villiers, affublé de la robe de bure du moine, qu'il avait été dans sa prime jeunesse, subit les outrages ultimes de Font et Val ! Un Léotard qui vieillit visiblement mieux que l'ex-comique des années 70 et 80.


font-et-val2

Les cibles du duo n'était pas que politiques. Un sketch comme "L'aumônier militaire", visait et l'armée et l'église catholique. En bref, toutes les beauferies chères à Cabu - qui dessinait la plupart de leurs pochettes - étaient visées.

font-et-val

 

Quelques échantillons de leurs productions :

 

Dans ce vieux fond anarcho-poujadiste quelques passages prémonitoires...
« Quand on m’a dit « Vous n’passerez plus à la radio »
J’ai répondu au réalisateur « Coco
On s’en branle, on s’en branle
Les interviews bidons et les succès disco
On s’en branle »


Chanson pour Brassens (extraits)
Pardonnez-moi si ce soir je vous tutoie
Pour moi la Jeanne et l'Auvergnat
C'étaient toi
Un phare de bonté c'est éteint
C'est pas les rockers de libé
Ni leurs branleurs américains
Qui vont pouvoir nous consoler

Je t'imagine le pas débonnaire dans les cieux

Passant sans ôter ton chapeau
Devant le bon dieu
Et d'ailleurs on a beau savoir
Qu'il n'existe pas quand bien même
Comment ne pas lui en vouloir
Quand la mort nous prend ceux qu'on aime

Si tu croises de l'autre côté de l'horizon

L'ami Montaigne, Diderot et François Villon
Ils vont être content de te voir
L'éternité c'est emmerdant
Sans un petit air de guitare
Pour faire danser les neiges d'antan

Tu aurais pu prévenir un peu mon salaud

De Vanves à la Gaieté on a le coeur gros
Il nous reste un bouquet d'accord
Pour te chanter dans nos mémoires
Cent ans après coquin de sort
On grattera encore nos guitares

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.