Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 08:38

m6-discours-09032011

Dans un discours solennel, le roi du Maroc, Mohammed VI annonce, hier soir (09/03/11) une nouvelle constitution qui sera soumise à référendum.

Une commission présidée par Abdellatif Menouni*, spécialiste de Droit Constitutionnel, doit proposer cette révision de la constitution, d'ici juin.

Le roi essaie ainsi de répondre aux revendications qui se sont exprimées. Dans « la feuille de route » (comme dirait Sarko) qu’il a donné aux constitutionnalistes, il indique 7 points :

 

* Une reconnaissance accrue des identités multiples du Maroc  dont  l’Amazighité (ce que nous appelons les berbères).
* Un renforcement de l’état de droit, des libertés publiques.
* Remodeler le pouvoir judiciaire en le rendant véritablement indépendant.
* Des pouvoirs renforcés au premier ministre et au parlement.
* Un renforcement des partis politiques.
* Un contrôle accru par la cour des comptes.
* La mise en place de la bonne gouvernance dans la gestion des affaires de l’Etat. (Le magazine du manager)

 

Si ces promesses sont suivies d’effets, Mohammed VI répondrait ainsi aux espoirs, placés en lui à son avènement, d’une monarchie constitutionnelle à l’espagnole.

 

Reste que l’entourage proche du roi, et notamment Fouad Ali Al Himma (fondateur du Parti authentique et modernité, PAM), est l’objet de vives critiques, notamment pour son affairisme (Le Monde daté du 09/03/11).

 

Mais, en reprenant la main, alors même que la contestation, malgré quelques débordements de fin de manifs aussi suspects de manipulation policière que ceux que l’on connaît en France, reste mesurée, Mohammed VI semble revêtir des habits d’homme d’état.

 

Abdellatif Menouni est un militant marocain né en 1944 à Meknès. Il est membre de la commission nationale 'Instance Equité et Réconciliation'. En 1976, il a obtenu un Doctorat en droit public de l'Université de Grenoble, il est actuellement professeur de droit constitutionnel à l'Université Mohammed V et président de l'association marocaine de droit constitutionnel. Membre du Conseil constitutionnel, Abdellatif Menouni a édité plusieurs ouvrages tels que : "Institutions politiques et droit constitutionnel", "Histoire des idées politiques", "Le syndicalisme ouvrier au Maroc" et "L'Union nationale des étudiants du Maroc".( http://www.pipale.com/abdellatif-menouni.htm)

 

Pour compléter :

Deux points de vue d’Abdellah Hammoudi, Professeur à l’Université de Princeton :

Les manifestants marocains veulent une réforme de la constitution (19/02/11)

Maroc, la fin d’une époque (08/03/11)

Et une lettre ouverte d’Abdelhak Serhane, écrivain et professeur : La révolution marocaine est en marche ! (04/03/11)

 

et, bien sûr, Maroc Tabou ?

 

Voir aussi le blog d'un journaliste Marocain : "Maroc, un certain regard"

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Géhèm 10/03/2011 13:44


J'apprécie beaucoup cet article, mais les chargements des liens avec LEMONDE.FR sont interminables. Cordialement.


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.