Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2010 4 29 /07 /juillet /2010 17:09

 

Une nouvelle contribution de Gilbert Dubant

michel-germaneau-en-2007 

J’habite une ville de l’Essonne, Évry, voisine de Marcoussis, où habitait Michel Germaneau*, 78 ans,  à vocation humanitaire, déclaré mort par la main d’AQMI (Al-Qaïda au Maghreb Islamique), quelque part dans le Sahara où il avait voulu créer une école. Paix à lui et miséricorde pour ses stupides concitoyens de Marcoussis qui déclaraient à la télé : « J’ai de la peine qu’il soit mort parce que c’était un voisin… ». Mais pourquoi ce généreux cardiaque chronique est-il décédé ?

 

Première réponse sommaire : parce qu’il a été imprudent de partir seul et sans ses médicaments dans ces contrées hostiles peuplées de sauvages islamistes.

Pas faux mais un peu réducteur : pourquoi est-il parti seul et quelle était sa destination ? Silence.

 

Une association humanitaire française et responsable (ce devrait être un pléonasme) peut-elle envoyer un vieillard malade l’été en plein Sahara de non-droit et par 50° à l’ombre (absente) ? Silence de ladite association. Quelle était sa mission ? Transportait-il de l’argent ? Des messages ? Pas un mot.

 

Troisième réponse, officielle celle-là, du porte-serviette de la Défense, Hervé Morin : « On a envoyé des commandos, mais ils se sont plantés… Pourtant, on avait bossé avec les gouvernements du Niger, du Mali, et de Mauritanie… Tout le monde était au courant… ». On tient déjà un bout d’explication. L’inénarrable néo-centriste ne s’arrête pas là, drivé par de fins experts militaires : « C’est un territoire grand comme l’Europe qui est une vraie zone grise. Les gouvernements de Niamey, Bamako, Nouakchott ne maîtrisent rien. Les islamistes frappent où ils veulent. On ne sait pas où ils sont. Ils peuvent faire 2000 kilomètres en plein désert sans se faire repérer… » (un « expert » à la télé, C dans l’air, juillet 2010).

 

On n’est plus en plein désert, mais en plein délire. Les farouches guerriers de l’AQMI (entre 400 et 500 hommes, paraît-il) circuleraient de nuit avec des patins à roulettes supersoniques ? Ils ont frotté la lampe d’Aladin pour se rendre invisibles ? Ils planent au-dessus du reg et des dunes en aéroglisseur ? Vu le nombre de pistes carrossables, n’importe quel Occidental ayant tant soit peu fréquenté le Sahara sait qu’il est aussi facile de s’y planquer qu’à Sarkozy d’articuler une phrase en français correct.

 

Et quand bien même ils se déguiseraient en vipères cornues ? Que les trois pays déjà cités aient une aviation en forme de maquettes de biplan est une chose, que la France, associée paraît-il à l’opération « Sauvez Germaneau ! » n’ait ni hélicoptères ni drones relève du foutage de gueule. Que l’armée n’ait pas voulu les utiliser pour ne pas fâcher l’Algérie ou se faire accuser de néo-colonialisme en uniforme est une autre affaire.

 

Reste un vieil homme de Marcoussis qui n’aurait jamais dû mettre les pieds dans un paysage farci de scorpions de toutes les tailles. Quels sont les irresponsables qui lui ont donné mission et visas pour la tombe ? Appelez-moi Kouchner ! Pas là ? En mission humanitaire en Afghanistan ? OK, on rappellera…

 

Gilbert Dubant

 

* Michel Germaneau était parti bénévolement au Niger pour le compte d’une petite association créée en 2006, Enmilal (« entraide » en tamasheq, la langue des Touaregs), spécialisée dans l’aide à la scolarisation et à la santé. Le retraité venait superviser la construction d’une école à In-Abangharet, au nord du Niger (note de JFL).

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Contribution
commenter cet article

commentaires

olive 16/09/2010 18:59


Il existe deux mots censé intimider : l’antisémite et xénophobes. Manque de bol pour vous, aucun ne marche sur moi.
Mais qui est xénophobes vous ou moi ?
Votre humanitaire ne fait plus de recettes et ne trompe plus personne.

P.S. votre bélier semble hystérique, court-il pour échapper à l’égorgement halal.


J.-F. Launay 16/09/2010 19:15



Au moins il se révéle et étale sa bêtise xénophobe.


Il est vrai que sa connerie ne se laisse pas intimider !


Tellement con, qu'il n'a même pas lu le texte qu'il pollue des ses sanies !



olive 30/07/2010 15:07


Il se peut que le vieil homme a été vendu par les villageois où il avait fondé son école dont, probablement, les habitants s'en fichaient ou bien c'est un musulmans qui la donné à l'armée
d'Allah.
Bizarrement ce bienfaiteur de l'humanité a été étranger dans son propre village ; en réalité, il ne savait pas vivre avec les gens qui étaient autour de lui.


J.-F. Launay 30/07/2010 17:18



"Il se peut que"...


Bizarre les hypothèses vont dans un seul sens et il se peut que elles soient légèrement xénophobes...



Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.