Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 10:55
harakiri076

Merci Harakiri, le vrai !

Que 2010 nous épargne l'agitation vibrionnaire d'UBUprésident !
Que les cagots et les "de souche" nous épargnent leur intolèrance hargneuse !

Et surtout que la joie de l'amitié rayonne dans nos coeurs ! (J'arrête là car ça devient poncifs pompiers !)

Bises et abrazos aux lectrices et lecteurs fidéles et amis.

Salut amical à ceux qui me font l'honneur d'une visite !

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay
commenter cet article

commentaires

Jacques Cécius 01/01/2010 12:23


Que le bonheur accompagne les journalistes et les lecteurs de Harakiri.
Ainsi que le très cher ami qui m'a envoyé ce courriel.
Vive la République sociale universelle !
Jacouille le rebelle.


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.