Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2010 1 01 /02 /février /2010 17:53

sarkocimetiere2

« L'islam est aujourd'hui la religion de nombreux Français. Et notre pays, pour avoir connu non seulement les guerres de religion mais aussi les luttes fratricides d'un anticléricalisme d'État, ne peut laisser stigmatiser les citoyens français musulmans », déclarait l’omniprésident au cimetière militaire de Notre-Dame-de-Lorette, à Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais) le mardi 26.01.2010.


J’avoue que ce discours – en la période où, entre Davos, Mayotte et La Réunion (1,6 M€, la virée), les vœux à ceux-ci ou ceux-là (déplacements à la clé), ses nègres n’ont pas chômé – m’avait totalement échappé. C’est un contributeur du deblog notes qui m’a signalé ces incongrues luttes fratricides d'un anticléricalisme d'État. « Que veut dire cette phrase. Une fois encore le combat de la république pour la laïcité qui devait aboutir à la loi de 1905 est dénigré par le chanoine de Latran. Accessoirement si l'anti cléricalisme est condamnable c'est que le cléricalisme est une bonne chose, non ? » ajoutait-il.


On retrouve dans cet « anticléricalisme d’état », les accents du discours de Latran : « Je sais les souffrances que [la] mise en œuvre [de la laïcité] a provoquées en France chez les catholiques, chez les prêtres, dans les congrégations, avant comme après 1905. Je sais que l’interprétation de la loi de 1905 comme un texte de liberté, de tolérance, de neutralité est en partie une reconstruction rétrospective du passé. » (cité par J. Baubérot*) Outre qu’on voit mal une reconstruction du passé qui ne soit pas rétrospective – il a des plumes pléonastiques – le Chanoine prononce deux absurdités en deux phrases. Et montre une inculture historique flagrante. La confusion entre lutte contre les congrégations et Loi de 1905 n’est pas anecdotique. Lesdites congrégations, au début de la 3e République, ont appuyé les tentatives de restauration monarchique, puis joué un rôle  dans l’affaire Dreyfus et les tentatives de déstabilisation de la République. Un historien catholique, Maurice Larkin, ayant eu accès aux archives congrégationnistes, a conclu que « leur propagande pour un État fort abolissant les lois laïques, s’appuyant sur l’église catholique et considérant juifs, francs-maçons, protestants comme des citoyens de seconde zone, n’est pas douteuse. » Jean Baubérot*.


Les lois de 1901 et 1904 doivent être jugées à cette aune. Mais un Clemenceau, par exemple, a compris le danger qu’une laïcité intégrale ferait peser à la démocratie libérale (au sens politique du mot). La loi de 1905 rompt avec les mesures du père Combes. Aristide Briand appellera ses amis à avoir du « sang-froid », il sera lui-même traité de « socialiste papalin » par les laïcistes de l’époque. Et si l’application de la loi a connu quelques difficultés ce fut uniquement par la volonté d’un pape borné suivi par la fraction anti-républicaine des catholiques français.


Cependant, le Chanoine persiste dans l’étalage de son inculture avec ses luttes fratricides d’un anticléricalisme d’état, morceau de phrase qui, d’ailleurs, ne veut pas dire grand-chose : faut-il lire luttes fratricides causées par, s’appuyant sûr, au sein de, etc. ? qui sont les frères ennemis, anti-cléricaux vs cléricaux ? en quoi ces prétendues luttes sont comparables aux guerres de religion ?...


« Une fois encore Sarkozy choisit son camp. Celui de l'Église d'alors contre les Républicains qui en dénonçaient la trop évidente intolérance. Et, citation pour citation, rappelons ces écrits de Pie X vitupérant contre la loi de 1905 dans l'Encyclique Vehementer Nos : "Toute société doit rendre un culte au créateur. elle n'a pas le droit de nier l'ordre surnaturel." Et d'ajouter : "La religion est la règle suprême, lorsqu'il s'agit des droits de l'homme et de ses devoirs." Sous peine de finir ses jours dans les geôles de l'Inquisition ? » conclut Y. Simon


* Jean Baubérot La laïcité expliquée à M. Sarkozy Albin Michel (que visiblement l’inculte président n’a pas lu)


Voir aussi : http://deblog-notes.over-blog.com/article-loi-de-1905-des-debats-toujours-actuels-42394768.html

http://deblog-notes.over-blog.com/article-a-bas-la-soutane-loi-de-1905-debats-encore-d-actualites-2--42563874.html

Texte intégral du discours : http://www.la-croix.com/illustrations/Multimedia/Actu/2010/1/27/discours-sarko-musulmans.pdf

 

Et pour se distraire l'anticléricalisme qui n'est pas d'état d'un Lavratte

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

J. F. Launay 02/02/2010 07:48


Reçu par courriel : "Et si cet "anticléricalisme d'État" était une expression délibérément confuse pour amalgamer le début du 19e siècle et la période révolutionnaire 1789-1795, de la
nationalisation des biens du clergé à l'épisode du culte de l'Être suprême" ? Cela ne nous étonnerait pas du chanoine.
Amicalement,
André Ouzoulias"


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.