Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 18:19

On a eu le Journal du Dimanche qui fabriquait une pétition « spontanée » d’intellectuels, Finkielkraut en tête, sur une prétendue disparition de l’enseignement de l’histoire pour les scientifiques, on a maintenant L’Express qui isole sciemment la petite phrase qui fera « clash » comme on dit.

 freche2

Or donc, c’est dans un portrait de Frêche, titré "Frêche, tyran et titan" (28/01/10), que L'Express a reproduit la citation fatale, à propos de Fabius : « "voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème. Il a une tronche pas catholique". Citation assortie d'un petit (1), renvoyant à une note de bas de page pédagogique, à l'usage des mal-comprenants :  "issu d'une famille juive, Laurent Fabius a été élevé dans la religion catholique. Il se définit aujourd'hui comme "agnostique" et "laïque dans l'âme" tout en reconnaissant : " L'opinion me considère comme juif. Dès lors je laisse dire, j'assume, et même je revendique.  Sollicité par L'Express, il n'a pas souhaité réagir aux propos de Georges Frêche." ».

Voilà ce qu’explique Daniel Schneidermann, qui ajoute que, sans cette note, ce morceau de phrase avait de fortes chances de rester inaperçu. D’autant que ce n’est pas Fabius le Président du Conseil régional sortant de Haute Normandie, mais le moins connu Alain Le Vern, et que Frêche ne faisait que répondre à Fabius qui s’était interrogé sur un vote pour Frêche, s’il était habitant de Septimanie.

Pour que la rue de Solférino comprenne bien, le titre de la version en ligne devient « Le dernier dérapage de Frèche, tyran et titan »*.

 

Touché, coulé ! Trop, c’est trop ! C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Après la finkielkrauterie sur l’équipe de France trop black, après les harkis traités de sous-hommes, l’agression antisémite contre Fabius amenait le PS (national) à décider de présenter une liste contre Frèche. La manip de L’Express a donc bien marché.

 

Car, en fait – et c’est encore Schneidermann qui nous en informe – les propos du tyran-titan avaient été prononcés le 22 décembre, au milieu d’autres fréchouillardises, dans une réunion du conseil d'agglomération de Montpellier, à laquelle participait d'ailleurs Hélène Mandroux, Maire de Montpellier (tête de liste pressentie contre lui par le PS aux Régionales) laquelle n'a apparemment pas réagi, sur le moment, aux propos de Frèche.

Propos assez décousus, où il s’en prend à Cécile Duflot, revenue en avion de Copenhague, il rend hommage à Jean-Paul Huchon, avant de s’en prendre à la « tronche pas catholique » de Fabius, avant d’ajouter : "Ça fait rien mais peut-être que je voterai pour lui mais j’y réfléchirai à deux fois."

 

Nicollin-Freche pics 390Loin de moi, l’idée de défendre ce personnage caractériel, souvent comparé à Loulou Nicollin, le Président du club de foot, qui lui traite un joueur adverse de tarlouze. Mais Frèche, contrairement au Loulou, ne peut invoquer une éducation frustre et une profession peu valorisante : il est prof de fac !

Seulement le PS semble se décider à réagir que parce que l’on s’en prend à l’un des siens. L’exclusion, lorsque l’excité tribun a bel et bien gravement dérapé avec les harkis, aurait dû s’accompagner d’un nettoyage en règle des fédérations locales du PS, noyautées pas ses séides.

 

Alors que là, le PS tombe en fait dans un piège grossier tendu par un hebdomadaire qui a depuis longtemps perdu l’esprit de son fondateur.

 

* Depuis que Schneidermann a soulevé le lièvre, il est redevenu le même que pour la version papier.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Nicolas 05/02/2010 21:22


Ce qui est difficile, c'est de constater que l'Education Nationale recrute des enseignants aussi médiocres que vous avec nos impôts... Mon rêve, qu'on vire tous ces enseignants idéologues qui
passent plus de temps à écrire des âneries avec ce genre de blogs plutôt que se décarcasser pour les élèves...


J.-F. Launay 05/02/2010 21:31


Ce qui est remarquable c'est de voir un abruti étaler sa connerie anti-enseignants !
Le lâche anonymat permet aux imbéciles d'étaler leur bêtise...

Allez donc réciter votre petit livre rouge ailleus et foutez la paix aux enseignants !


PS Enseigants, dont je ne fais plus partie d'ailleus depuis un quart de siècle : c'est assez marrant de voir les connards anonymes se fabriquer des ennemis pour dégueuler toutes leurs petites
frustrations et haines recuites. Le môssieu a dû avoir une scolarité difficile, à moinsse que ça soit sa progéniture... pures hypothèses bien sûr, pour tenter d'expliquer les niaiseries qu'il
profère...


Nicolas 05/02/2010 15:46


C'est une perte de temps de discuter avec vous. Je vous ai demandé de me donner vos sources, aucune réponse de votre part. Ce que vous savez faire c'est contre attaquer en hurlant les slogans
"propagande" ou je ne sais pas quoi d'autre. Votre façon de discuter montre que vous êtes un esprit contaminé : aucun argument, que des attaques. Je crois que vous êtes enseignant ? Et bien, moi,
les enseignants comme vous me font honte !


J.-F. Launay 05/02/2010 16:41


Hurler par l'écriture est un peu difficile?
Comme Mélenchon vous récitez la propagande du PCC (là pas besoin de vous demander vos sources) et vous avez en plus le culot de venir m'insulter (et, je ne sais pourquoi, dénotant une imbécillité
crasse, les enseignants !) C'est assez grotesque et votre honte, ne vous en déplaise, vous pouvez vous la carrer où je pense...
Ne persez plus votre temps, vous m'éviterez de perdre le mien, faux Bourbaki et vrai sectaire borné (pléonasme)

PS Si vous vous relisiez vous constateriez que votre comentaire précédent démontre que la Chine est sous un régime TOTALITAIRE qui interdit toute investigation directe, ce qui permet ensuite à ses
séïdes d'affirmer que d'obligatoires estimations ne reposent pas sur une enquête (impossible) et d'avancer des chiffres ridicules (et absolument invérifiables). .


Nicolas 04/02/2010 23:01


Ok, vous n'avez pas utilisé le mot "corrompu", mais l'expression "apparitchik... tous les avantages$" laisse planer le doute...


C'est marrant cette façon d'accuser Mao de millions de morts... Quelles sont vos sources ? Pourquoi ne parler des morts causés par l'impérialisme occidental : 50 millions de morts civils + 100
millions d’opiomanes sur une population d’environ 180 millions de personnes... Honnêtement sur le nombre de morts à cause de Mao : il n'existe aucun chiffre sérieux. À l'ère de Google, j'ai tenté
quelques recherches : ça va de 10 millions à 70 millions selon les sites. Une explication de Frank Willems :

"Elle (Jung Chang) n'a donné aucune explication à ce propos. Mais au fil des chapitres de son livre, les Chinois morts se comptent par dizaines de millions. Près de 38 millions lors de la campagne
du «grand bond en avant» à la fin des années 50. Elle calcule le nombre de morts aux 10.000 près sur base de données démographiques détaillées, elle compare en effet les chiffres de la population
avant et après le «grand bond». Tout cela a l'air très scientifique, mais, en réalité, ces chiffres n'existent pas ! Les seuls recensements démographiques, qui sont plutôt des estimations, dont on
dispose ont été réalisés en 1953, 1964 et 1982.

Dans l'histoire officielle du parti de 1992, où les erreurs commises par Mao sont bien mises en exergue, on estime qu'après le «grand bond» la population avait diminué de 10 millions d'habitants.
Toutefois, cela ne signifie absolument pas que tous aient péri. En effet, il était déjà question, par exemple, d'un taux de natalité plus faible. Le sociologue néerlandais, Wertheim, qui en 1964 a
mené une étude dans les campagnes chinoises sur l'agriculture et la démographie, estime sur base de ces mêmes chiffres qu'en réalité le déficit était bien moindre".

Sur le chiffre de 600 millions de personnes sorties de la misère, c'est dans le dernier rapport de la Banque mondiale qui a indiqué qu'en Chine, le nombre de personnes vivant avec moins de 1,25
dollar par jour est passé de 835 millions en 1981 à 207 millions en 2005.


J.-F. Launay 05/02/2010 07:48


Si le seuil de l'aisance est de passer au-dessus de 1,25 dollar par jour, on s'étonne que ce ne soit pas toute la population qui après plus d'un demi siècle de paradis socialiste ne nage pas dans
la féléicité du 1,30 dollar...
Pour le reste votre démonstration est claire : les seuls chiffres qui comptent sont ceux de la propagande chinoise ! Avec le tchékiste Poutine, on va bientôt réhabiliter le petit père des peuples
et nous faire croire que le goulag n'était qu'une immense colonie de vacances.


Nicolas 04/02/2010 22:15


Frêche a dit des choses drôles et justes sur le Tibet, c'est pour faire un lien avec l'autre article. Je n'ai jamais dit que la Chine est mon idéal, c'est curieux cette façon d'interpréter les
commentaires, plutôt que baser sur du factuel ! La Chine une dictature ? Ca dépend du sens que vous donnez à ce moment, car officiellement c'est une république populaire. Malgré les nombreux
problèmes de la Chine, ses dirigeants que vous qualifiez de corrompus ont sorti de la misère 600 millions de personnes en l'espace de 20 ans. Je mets au défi les grandes démocraties occidentales de
faire aussi bien, sans piller l'Afrique et sans faire les guerres sanglantes contre les autres peuples...


J.-F. Launay 04/02/2010 22:26


Factuel, vous avez dit factuel ?
1°) Je n'ai pas employé le mot "corrompu", mais puisque vous l'employez faut-il vous rappeler quelques procès, pour l'exemple, de hiérarques "corrompus"
2°) D'où viennent ces 600 millions de chinois sortis de la misère (et en l'espace de 20 ans) ? Sauf erreur, votre république populaire date de 1948. Les crimes de Mao sont à proportion de ceux de
Staline. Certes, avec un bond en avant économique d'un total libéralisme, une classe moyenne émerge. Mais aux dépens de la grande masse, sans aucune protection sociale après plus de 60 ans de
communisme.
Et qu'elle est la nuance entre dictature communiste absolue et république populaire.


Nicolas 04/02/2010 21:37


En rapport avec ce que j'ai écrit sur le Tibet, je rappelle ce que G.Frêche a dit sur le Tibet :

"Nous sommes un pays merveilleux ! Les Français se soulèvent pour l'indépendance des Tibétains ! Et bientôt les Basques, les Bretons, les Alsaciens, et les Ch'tis ! Avec le film, il manque pas
grand chose ! Mais les Ch'tis sont intelligents, ils savent qu'ils ont intérêt à rester Français. Merkel dit qu'elle boycotte, Brown dit qu'il ne boycotte pas. En France on change d'avis toutes les
semaines ! On passe pour des zozos ! Vingt ans de travail des entrepreneurs en Chine foutus en l'air !. Sarkozy dit beaucoup de conneries sur la Chine. Mais Ségo elle en dit mille fois plus ! Voilà
qu'elle veut libérer le Tibet avec son mousqueton ! Oui je soutiens Ségo, mais les yeux ouverts ! Je lis que des conneries dans la presse. C'est le Tibet qui a envahit la Chine il y a 2000 ans,
mais pour le savoir il faut avoir étudié l'histoire de l'Asie. Enfin ça m'étonne pas, on n'apprend rien dans les écoles de journalisme. Que Sarkozy vienne ou pas aux JO, je vais vous le dire, les
Chinois, ils s'en carrent ! Ils savent même pas où est la France ! Quant au responsable de Reporters sans Frontières, le Montpelliérain Robert Ménard, c'est quelqu'un qui est très fier de sa
personne, là il est heureux on parle que de lui, je suis ravi pour lui ! Les Chinois ont éteint la flamme. Mais c'était pour économiser le gaz ! Ils vont bientôt adhérer chez les Verts ! Bientôt
l'Internationale Verte !"


J.-F. Launay 04/02/2010 22:04


1°) Si vous aviez lu l'article, vous auriez vu que je ne prétends pas que Frêche ne dit pas de conneries, mais qu'en l'occurrence - "la tronche pas catholique" - il y a une grossière manip de
L'Express (sans aucun mérite à le dire d'ailleurs puisque c'est D. Schneidermann qui a démonté l'article)
2°) Il s'agit bien là d'un tissu de conneries du Frêche : sauf erreur, il y a un sacré bout de temps que la France a massacré des bretons, des corses, des basques ou des ch'tis... Quand est-ce que
ça s'est produit ? On est en plein délire éthylique d'un personnage complétement délirant.
Si la Chine est votre idéal, grand bien vous fasse : une distature d'appartchiks au service d'un libéralisme économique échevelé, tous les avantages !


Alaric 03/02/2010 12:39


Pas très catholique... pas très casher... ce sont des expressions populaires courantes qui ne choquent ni ne vexent personne sauf si elles sont mises en avant par un parti pour nuire à la personne
qui les prononce.

Quand à l'affaire des Harkis, les médias ont extrait trois mots d'une phrase et surtout d'un contexte. M. Frêche justement défendait les Harkis mais cela n'arrange personne et ils ont préféré
dénaturer les propos et donc la vérité.

à l'heure ou la France a besoins de dirigeants efficaces il serait temps de cesser de flâner à la recherche de paroles malheureuses et d'épuiser nos forces à leur donner des sens qui font marrer le
monde entier. Bientôt Français sera synonyme de pantin.

Pardon, mais j'avais besoin de dire ce que je pense !


Béné 02/02/2010 19:43


En mieux...ecrit....tout ce que je pensais de cette affaire!


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.