Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 février 2010 1 08 /02 /février /2010 19:21

laicite ouverte 002

Au moment où Fillon, une fois de plus, joue les pompiers de service en essayant de mettre un terme à un débat foireux, voulu par celui qui fait président et minablement mis en scène par Ganelon-Besson, au moment où on tente de nous faire croire que 2000 niqabées mettent en péril les fondements de notre République, nos cousins québécois sont agités aussi par des débats sur leur « identité ».

 

La « belle province » est souvent jugée avec une certaine condescendance par les prétendus rrrépublicains qui méprisent des mœurs bizarres (que d’âneries ne profèrent-ils pas sur les « accommodements raisonnables » ?) et s’indignent qu’on puisse ajouter un qualificatif au mot laïcité (même Aristide Briand avec sa « laïcité de sang-froid » n’échappe pas à leurs anathèmes aussi bruyants que ridicules, alors les québécois avec leur laïcité ouverte, je ne vous dis pas !).

 

La « révolution tranquille » leur a permis de se débarrasser de l’emprise pesante d’une église catholique dominatrice et sûre d’elle-même. Mais l’avènement d’une école vraiment déconfessionnalisée est assez récent. Donc une histoire fort différente, mais au bout du compte une laïcité pleine et entière. Mais pas plus que la nôtre, à l’abri de débats qui font, malgré tout, un peu échos à ceux que nous connaissons.

citelaiquemontagebis

Dans un Manifeste pour un Québec pluraliste quelques centaines d’universitaires du Québec estiment que « Le débat sur l’identité prend un virage dangereux. Une vision ouverte et pluraliste de la société québécoise subit les foudres conjuguées de deux courants en rupture avec les grandes orientations du Québec moderne.

D’un côté, une vision « nationaliste conservatrice » voit le Québec d’aujourd’hui comme ayant trop concédé à la diversité culturelle. L’interculturalisme, la laïcité ouverte, les pratiques d’accommodement raisonnable mettraient en péril une culture québécoise authentique, éclipsant la mémoire de la majorité historique*. De l’autre côté, une vision stricte de la laïcité récuse les manifestations religieuses ostentatoires dans la sphère publique. Elle entend renvoyer le religieux hors de l’espace public, au nom cette fois d’une conception de la société qui limite tout signe d’allégeance religieuse au seul espace privé.

 

[…] Si l’immigrant doit s’efforcer de s’intégrer à la société d’accueil et respecter ses lois et ses institutions, cette dernière doit veiller à lever les obstacles à son intégration. […]

 

La position pluraliste se fonde sur le respect et la reconnaissance de la diversité. Cela ne signifie pas qu’il faille tolérer toutes les pratiques culturelles et religieuses, ni que la société québécoise doive être conçue comme la juxtaposition de communautés repliées sur elles-mêmes. Au contraire, le pluralisme favorise les rapports interculturels et se veut un approfondissement des valeurs démocratiques.

 […] Les droits civiques et politiques ne sont pas conditionnels à l’abdication des croyances et des pratiques de ceux qui les expriment.

[…] S’il est essentiel de s’entendre sur la signification et la portée de la laïcité, l’interdiction pure et simple de toute manifestation d’appartenance religieuse ne répond à aucune nécessité sociale. […] La laïcité s’impose à l’État, non aux individus.

[…] Il serait vain de tenter de réduire la diversité du Québec contemporain, il nous faut plutôt trouver les moyens du dialogue, permettant ainsi la prise de décisions communes par-delà nos différences.

 

[…] Les droits et libertés sont plus qu’un ensemble désincarné de normes. Au contraire, le respect des droits des minorités, notamment religieuses, fait partie de notre tradition, dont les chartes des droits sont les héritières.

Les critiques du pluralisme l’accusent souvent de rompre avec la trajectoire historique du Québec. Mais ce sont plutôt les tenants d’une laïcité stricte et d’un nationalisme identitaire conservateur qui choisissent la voie de la rupture. La Charte québécoise des droits et libertés, l’interculturalisme, la Charte de la langue française, la laïcité ouverte visent à établir un équilibre, toujours mouvant, entre les préoccupations légitimes de la majorité et celles des minorités. La recherche constante de cet équilibre honore le Québec et demeure la condition d’un authentique vivre-ensemble. Nous souhaitons qu’elle se perpétue. »

 

Ces extraits sont évidemment arbitraires (c'est moi qui ai souligné) ; on peut retrouver le texte intégral sur le site du manifeste : http://www.pourunquebecpluraliste.org/le-texte/ .

Quant aux fameux « accommodements raisonnables », ses pourfendeurs seraient bien inspirés de lire le rapport de la commission Bouchard-Taylor : http://www.pourunquebecpluraliste.org/IMG/pdf/rapport-final-integral-fr.pdf.

 

* Court, de courriel en courriel, un diaporama, intitulé « Je me souviens », prétendument écrit par une grand-mère québécoise où on peut lire cette phrase délicieuse : « Aucun animal dans la nature n’habille sa femelle par-dessus la tête » ! Aucun animal ne s'habille, sauf l'espèce humaine et dans ladite espèce la  femelle se fait plus déshabiller qu'habiller par le mâle...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.