Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 18:11
finky2
Un clou chasse l’autre ! Le scandale des scandales, la suppression prétendue de l’enseignement de l’histoire-géographie, souvenez-vous, avait provoqué une mobilisation tout azimut d’historiens et de granzintellectuels ! Et bien, cette pétition avait été fabriquée par le journal qui en a fait sa une pour faire du buzz comme on dit. Ce n’était pas une pétition dans le JDD, mais une pétition du JDD
(@si) ! Une conception originale du journalisme au JDD :  créer soi-même l’événement !  « Initiée par le journal, sans qu’il le mentionne nulle part, signée après avoir été lue au téléphone, rédigée avec un évident tropisme “Sciences Po” (par Serge Berstein découvre-t-on) etc. » écrit E. Davidenkoff, qui ajoute : « Et tant d’intellectuels, d’universitaires, qui expliquent sans doute à leurs étudiants les vertus du doute et de l’esprit critique, pour signer dans ces conditions. […] Je l’écrivais hier : les signataires ne sont ni sots, ni analphabètes. Juste… juste quoi, au juste ? »

 


Le témoignage du grand consultant footballistique, A. Finkielkraut, celui qui critique les émissions qu’il n’a pas vues, est édifiant : "le journaliste du JDD Alexandre Duyck m'a téléphoné vendredi pour me demander de signer la pétition pour le maintien de l'histoire-géographie en terminale S" (@si). Aucun autre signataire n’a souhaité s’exprimer. Il est cependant probable qu’ils n’aient eu droit qu’à une lecture téléphonique, alors que, la plupart, pour ne pas dire tous, ne sont pas aussi bornés que Finky et savent ce qu’est un courriel qui leur aurait permis d’examiner le texte. Auraient-ils eu besoin du JDD, pour protester sur cette abomination (en gros, sur l’ensemble de leur scolarité les S vont perdre 36 h d’histoire-géo, estime E. Davidenkoff, dans son blog), s’ils s’étaient penchés sur le projet d’horaire de terminales (et peut-être aussi sur la réforme du lycée dans son ensemble) ?


Et comme le rappelle Sandrine Blanchard, dans Le Monde du 17/XII, la filière littéraire se meurt, c’est cela qui devrait mobiliser les intellectuels et les élites !


A voir : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2566


 

P. S. Un extrait du courrier envoyé au Nel Obs (qui n’a pas eu, bien sûr, l’honneur du « courrier des lecteurs »)


Une "opinion raisonnée" à la mode Julliard !

 

"Au moment où le président de la République et son gouvernement jugent urgent de lancer un grand débat sur l'identité nationale qui doit mobiliser le pays, cette mesure va priver une partie de la jeunesse française des moyens de se faire de la question une opinion raisonnée grâce à une approche scientifique et critique, ouvrant ainsi la voie aux réactions épidermiques et aux jugements sommaires". Ainsi écrit l'union sacrée des défenseurs de la patrie en péril devant la décision de rendre l'histoire optionnelle pour que la Terminale S devienne vraiment Scientifique et non plus Sélective.

La chronique de Jacques Julliard (Nel Obs 10/12/09) est à cet égard un bel exemple de "réactions épidermiques" et de "jugements sommaires". Un fait-divers*, assez suspect, dans un lycée parisien, un témoignage dans Le Monde, et notre imprécateur de dénoncer "la veulerie d'une société [...], la lâcheté de l'administration, la honteuse complicité des parents, la jobardise des psychologues, l'hypocrisie de l'opinion, la carence du pouvoir", il n'y manque que "la tartufferie des pédagogogues". Comme on le voit une "opinion raisonnée grâce à une approche scientifique et critique" ! Finkielkraut est enfoncé !

 

* Une professeur d'Anglais, d'un lycée parisien, avait fait l'objet d'une pétition d'une classe de terminales demandant son remplacement, puis d'un courrier anonyme lui intimant l'ordre de changer de comportement ! La télé avait fait écho à cette atteinte à l'autorité professorale. Bien sûr, les journalistes (?) se sont contentés de mettre l'accent sur la lettre anonyme mettant en cause une prof victime de son souci de discipline, alors que la pétition des élèves qui précédait ne portait sans doute pas sur le droit au téléphone portable en cours ; sans se préoccuper non plus de qui orchestrait cette affaire : SOS éducation, association qui invitait naguère les parents à dénoncer les enseignants de CP qui n'utilisait pas la méthode b a BA, b a BA, BABA pour apprendre à lire. Il est sûr que le courrier anonyme était une provocation imbécile. Il n'est pas sûr que le fond de l'affaire soit aussi limpide. Et une affaire isolée ne peut permettre de se faire une opinion raisonnée !

 

PS2 Luc Ferry fait rien qu'à copier :

"Le but ultime de tout ce tapage est bel et bien de vendre du papier ou de l’image, le monde dût-il en crever. En veut-on un indice ? Voyez la pétition lancée contre la prétendue suppression de l’histoire en terminale S. Étrangement – et sauf erreur, c’est une première ou peu s’en faut – elle émane, non d’une poignée d’universitaires, mais d’un journal qui a compris tout le profit qu’il pouvait en tirer. Ajoutons pour finir le fait que la fabrication d’un maelström serait impossible sans l’Internet, ce formidable accélérateur de particules. "

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.