Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 septembre 2009 6 19 /09 /septembre /2009 10:24


Bien joué serait-on tenter de dire, si la ficelle ne tenait pas du câble. Envoyer comme nouvel avocat de l’auvergnat de Neuilly, dans les colonnes de Libé*, Gaston Kelman, l’immortel auteur de « Je suis noir et je n’aime pas le manioc », Kolossale finesse ! Sauf que, comme Besson, dont il est conseiller, c’est un transfuge du PS (mais lui est passé par les « Grandes gueules » de Bouvard et ça se sent dans sa tribune). Comme son patron, il a le zèle des convertis.


Ce camerounais d’origine ne craignait pas de dénoncer, dans un entretien à L’express (26/01/04), l’humiliante indulgence dont feraient preuve les contrôleurs de la RATP à l’encontre des gens de couleurs : « Si je me fais pincer dans le métro sans ticket, il suffit que je bredouille deux ou trois mots en petit nègre pour que le contrôleur passe son chemin en haussant les épaules. C’est intolérable. » Et il ne semble pas que ce soit du second degré.

Les recensements ethniques ne lui font pas peur, puisqu’il proposait d’opérer un recensement des populations immigrées afin de « mesurer la relation entre les groupes ainsi définis et les dysfonctionnements observés dans la société ». On conviendra que comme avocat de M. Hortefeux, c’est the right man in the right place !


Il ne s’est pas trop foulé pour défendre le prédécesseur de son ministre : « Un vidéaste en goguette,  une vidéo sur la toile et un tollé semblable à celui lancé […] lors de l’assassinat de Cannelle, ourse des Pyrénées ». Il est difficile de penser que ce conseiller ministériel ignore que l’épisode a été filmé non par des « vidéastes en goguette », mais par des journalistes de la chaîne parlementaire et diffusé, après blocage sur ladite chaîne par le larbin sarkozyste patron de la chaîne, sur Le Monde.fr. Pour l’ourse, il s’agit d’un laborieux amalgame entre beur et ours. Et, sans vergogne, il poursuit « Je ne sais si l’on peut parler de dérapage des propos tenus en privé ». Privé ? des propos d’un ministre tenus à la sortie d’une prétendue université d’été umpiste, devant des compagnons qui sont d’ailleurs au diapason du personnage (délicieux ce « c’est notre arabe »). Ensuite, il va dérouler toute une vaseuse et assez abjecte comparaison entre minorités visibles et ours (« une espèce ultra-protégée, le noir »), en prenant prétexte que le beur « atypique » n’a pas porté plainte.  Le comble de l’abjection est atteint quand ce complice du Tarzan de la jungle calaisienne écrit : « Il ne s’agit pas ici de sans-papiers fragiles ».


L’express extatique écrivait en 2004 : « Il se sent plus proche de la Corrèze que du Zambèze et préfère la valse viennoise à la danse dombolo. Pour lui, un Noir n’est rien d’autre qu’un Blanc à la peau foncée. » Comme le commentait Mona Cholet : « Euh, et ça ne peut pas être le Blanc qui est un Noir pas très bronzé, c’est bien sûr ?... ». Mais celui qui a écrit « la négrité, cette maladie millénaire » - c’est mieux que du Guaino, même si c’est le même guano -  est vraiment l’avocat rêvé de l’ami de trente ans de notre ubu-président**.

 


* Libération 18/09/09 « Rebonds » Minorité visible ou espèce protégé


** Si l’on en croit le Canard Enchaîné, celui qui fait président, lui qui visite une usine aux ouvriers triés à sa taille en mâchant son chewing gum, aurait reproché à son ami Brice de ne pas porter de cravate à la réunion umpiste, ce qui fait négligé.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans humeur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.