Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 16:58

Encore une rencontre de hasard, ou plutôt un commentaire mystérieux sur l'article de mon ami Gilbert : « Il faut doser. Qu'est-ce qu'il faut doser [...] Prudence et patience... », commentaire qui renvoie à un article du blog de son auteur. Un petit coup d'œil à google me fera découvrir que le pythique dépose ses messages énigmatiques, comme Larousse, à tout vent ! Et exactement le même sur un autre blog qui traitait aussi de burqa.

Son propre blog est modestement baptisé Ysengrin - mais latinisé (pour faire plus riche ?) Ysengrimus -  le loup cruel, mais stupide, éternelle dupe de Renart, le rusé goupil. L'article, auquel son commentaire renvoie, date de juin 2008. Intitulé le Chêne et le roseau où, le chêne c'est la France et le roseau le Canada, la France qui voue le communautarisme aux gémonies, le Canada qui « se réclame de la notion cardinale de multiculturalisme » ! Après un long dégagement sur l'histoire du Québec, ça se conclut par un appel au syncrétisme du chêne et du roseau, avec un sibyllin « il faut tamiser ». Le plus intéressant dans ce long article étant l'illustration ci-dessus.

 

Curiosité oblige : découverte d'un article plus récent baptisé « Saint pierre-et-Miquelon, piège à cons ».

Ça démarre sec « Mes cousins, mes cousines de France hexagonale, écoutez-moi. Donnez moi dix minutes de votre précieux temps. Vos dirigeants vont encore se payer votre poire sur une histoire de choux gras néo-coloniaux en forme de cul de sac compact. Je vous en supplie, je vous en conjure, deux mots. »

On découvre une constante du style du linguiste : une maladive accumulation (« écoutez-moi, donnez-moi », « je vous en supplie, je vous en conjure » un adjectif est rarement seul « extraterritorialité coloniale une, indivise et charriée(?) », « le Canada, Quasimodo impénitent, impotent cardinal, bossu obséquieux ») et une propension évidente à s'écouter écrire, sans parler de ces métaphores filées, mais comme des bas, où on se paie la poire avec les choux-fleurs en forme de cul-de-sac, ce cul-de-sac étant compact(sic).

En bref une diarrhée scripturale inextinguible. Donc plus de 11 000 signes pour parler d'un conflit sur les eaux territoriales qui oppose l'archipel à son puissant voisin canadien (et comme il pourrait y avoir du pétrole ou du gaz dans les zones disputées, ça attise le conflit). Mais ce n'est pas demain la veille - vu son état - qu'on va envoyer le Charles-de-Gaulle mouiller devant Saint-Pierre pour protéger les droits inaliénables des 6 300 habitants à continuer, avec leurs voisins d'ailleurs et surtout des chalutiers venus de tout côté, à épuiser les ressources halieutiques.

Mais là où ça vire au cauchemar obscurantiste c'est avec « Le canular de la conquête de la lune ».

Le professeur de linguistique qui s'y connaît encore moins que moi en conquête spatiale (j'ai fait un stage de quelques semaines à l'ex-SEP de Vernon qui fabrique les moteurs de notre belle Ariane) nous inflige près de 17 000 signes pour démontrer, après de nombreux autres complotistes, qu'on n'a pas marché sur la lune.

« C'était un canular de la Guerre Froide déclenché par les délais irréalistes de Kennedy, monté avec des acteurs (pas les vrais astronautes...) dans un studio opaque, des éclairages giclant de partout, des figurants casqués soutenus dans la pénombre sans étoiles par des câbles, un drapeau flexible ou rigide (quelle différence?), un module lunaire en tôle sur du sable doux et, surtout, beaucoup de dessins animés sur nos petits écrans du temps. »

 

Au départ, il présente cela que comme une hypothèse. Mais  bien vite l'hypothèse devient certitude : les vols d'Apollo n'ont été que des vols orbitaux. L'énumération fastidieuse de tous les vols précédents (orbitaux eux) ne prouve absolument  rien quant à la prétendue hypothèse : ce n'est pas parce que les Gemini étaient orbitaux que les Apollo n'ont pas pu s'arracher à cette orbite. Comme souvent, affirmation vaut preuve. Amstrong et Aldin sont qualifiés de bons petits soldats de la guerre froide qui mentiraient donc depuis quarante ans. Sauf que leurs successeurs mentiraient aussi, les milliers et milliers de savants, ingénieurs et techniciens, qui auraient travaillé sur des programmes bidonnés, seraient, bien sûr, complices de ce mensonge. Rien n'aurait fuité, dans un pays où, quand un président se fait faire une petite gâterie par une stagiaire dans son bureau ovale, tout le pays le sait !

Surtout, saluons l'exploit, les studios secrets, avec leur module en carton pâte, furent aussi capables de fabriquer des roches totalement inconnues sur notre planète. Et des milliers d'autres savants, pas tous états-uniens, auraient soit été complices d'un mensonge subsidiaire soit dupes de roches terrestres maquillées.

 

Surtout, faut-il le rappeler, la course à la lune fut un défi lancé par Kennedy aux soviétiques qui avait pris une bonne longueur d'avance dans la conquête de l'espace. Et ces soviétiques, qui avaient quand même quelques moyens de déceler si leurs rivaux et ennemis avaient ou non mis le pied sur notre satellite naturel, n'auraient pas dénoncé l'imposture.

Là le linguiste, qui s'était gardé d'aborder la question dans son article, s'emmêle les pinceaux, avec notamment la crainte pour les soviétiques de ne pas être crédibles : lui qui parle de « géopolitique », pas moins, pour Saint-Pierre et Miquelon, ignore totalement que l'URSS comptait des relais d'opinion puissants avec les Partis communistes occidentaux. Et, de toutes façons, après l'écroulement de l'URSS, rien ne pourrait expliquer que des savants, ingénieurs ou techniciens russes, ukrainiens, etc. ne révèlent pas une imposture qu'on leur aurait forcé de taire.

 

Et ce qui est proprement fascinant c'est la mauvaise foi arrogante et agressive  dont il fait preuve, dans ces réponses (quand il ne supprime pas les commentaires qui le gênent). Ainsi à un de ses interlocuteurs qui tente de lui expliquer en quoi les roches lunaires ne peuvent être confondues avec des roches terrestres, il répond avec une bêtise affligeante : « moi, je n'ai vu qu'un tas de cailloux ».

 

Un digne représentant de cet obscurantisme grandissant qui, on le voit, n'est pas réservé aux intégristes des religions diverses, puisque le Monsieur se dit matérialiste athée ou l'inverse.

 

NB Pour voir un canular, un vrai, de la meilleure eau et qui peut protéger des élucubrations des contempteurs d'un prétendu N.O.M. (nouvel ordre mondial), il faut revenir au champion Léo Taxil !

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans obscurantisme
commenter cet article

commentaires

DAVID 08/08/2017 01:54

Pour revenir sur ce fameux obscurantiste ysengrimus il va même jusqu'à spamer les commentaires d'interlocuteurs en les modifiants ou les effaçants, et en mettant à la place des images de son choix. Je n'y ai pas échappé, si vous allez sur son sujet cité dans mon message précédent vous verrez qu'il a remplacé certains de mes textes par des images de trolls. Clairement, il n'hésite pas à pirater, censurer, tout interlocuteur qui serait atteint de liberté d'expression. En plus d'être obscur, il censure... A prendre en compte si l'un de vous voulait lui répondre.
Cordialement.
David

David-Marc 05/08/2017 18:13

Bonjour J.F LAUNAY,

Je suis allé sur le site qui parlait de ST PIERRE ET MIQUELON, PIEGE A CON ( http://www.les7duquebec.com/7-au-front/saint-pierre-et-miquelon-piege-a-con/#comment-193497) dont le sujet a été créé par ce fameux canadien ysengrimus. J'y suis même intervenu en y mettant du chauvinisme exagéré pour voir sa réaction et ça n'a pas loupé: je confirme que votre thèse biographique sur lui est justifiée, c'est bien un obscurantiste et je rajouterais même jusqu'auboutiste. Si vous avez envie de refaire un nouveau sujet sur l'obscurantisme je vous suggère de retourner sur son sujet qui est toujours ouvert, ne serait que pour y voir les réactions des internautes canadiens ou français actuellement. Il y'a même un canadien qui a mis le lien de votre site pour prévenir les autres lecteurs sur qui ils ont à faire. C'est très instructif.
Prévenez si vous prévoyez un nouvel écrit sur ce point, je lirai votre thèse (comme les autres que j'ai trouvé très ludiques et bien ciselées) avec grand plaisir.
Cordialement.
David-Marc

Pascal Xavier 12/05/2017 02:52

Puis je vous rappeler qu'à l'époque de Galilée, il était tout seul, tout le monde était contre lui, est-ce qu'il a eu tort pour autant?
Avoir raison n'est pas une question de nombre.
Les moines n'ont même pas regardé les arguments de Galilée, ils ont décrété qu'il avait tort parce qu'il devait avoir tort.
On pourrait croire que ceux qui croient dans Apollo sont du ôté du progrès, comme Galilée lui-même l'était, mais c'est une illusion.
Apollo n'est pas de la science, ce n'est même pas de la science fiction.
Dans les films de science fiction au moins, on essaie de montrer quelque chose qui tient debout.
Dans les vidéos d'Apollo, ce n'est même pas le cas; on voit des vaisseaux spatiaux qui changent leur vitesse orbitale n'importe comment, qui se comportent de manière complètement absurde.
Trouvez- moi un film de science fiction dans lequel l'ordinateur s'amuse à se bloquer alors qu'il est en train de réaliser une opération cruciale.
Trouvez moi un film de science fiction dans lequel on voit un vaisseau spatial se compter d'une manière complètement aberrante, à mourir de rire.
Les délais de communication avec la terre ne sont même pas respectés.
Je peux même prouver que les montagnes qu'on voit dans le fond sont bel et bien une toile de fond rajoutée (en utilisant la technique de projection d'écran frontal).
Evidemment, quand on regarde Apollo de très loin, il peut paraître normal, mais il faut vraiment le regarder de très loin.
Comment peut-on être spur que les roches lunaires viennent vraiment de la lune, alors qu'on n'a rien pour les comparer avec; les comparer avec elles-mêmes n'a pas de sens.
On a même trouvé récemment des roches en Australie qui ont la même composition que les roches prétendument lunaires; alors oui, on peut comparer les roches "lunaires" avec ces minerais terrestres.

J.-F. Launay 12/05/2017 08:04

Utiliser Galilée pour défendre les thèses complotistes et obscurantistes : chapeau !

pascal 06/04/2015 02:23

Les raisons de douter d'Apollo existent bel et bien, comme je le montre sur ce lien:
http://www.angelfire.com/moon2/xpascal/MoonHoax/Florilege/FlorilegeApollo.HTM
Sur ce lien je donne des explications plus techniques sur les raisons de douter:
http://www.angelfire.com/moon2/xpascal/MoonHoax/ApolloZero/ApolloZero.HTM
Et, si vous voulez vraiment des détails, alors voici mon site complet sur le canular lunaire:
http://www.angelfire.com/moon2/xpascal/MoonHoax/MainPageF.HTM

J. F. Launay 06/04/2015 21:14

Quelle invention dans la contre-attaque !
Bon, on n'a pas marché sur la lune et des milliers - des centaines de milliers même avec leurs proches - sont complices de cette imposture...

pascal 06/04/2015 19:38

Ce qui marrant avec les anti-complotistes, c'est qu'il ne font jamais aucun effort pour comprendre les arguments de ceux qu'on appelle les "complotistes".

J. F. Launay 06/04/2015 08:41

Ce qui est marrant avec les complotistes de tout poil c'est qu'ils finissent par croire à leurs propres sornettes.
Bon, tout a été filmé à Hollywood et on n'en parle plus.

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.