Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 17:25


On peut imaginer le sourire du sale gosse ravi d'avoir fait un bon coup, avec cette idée puérile de mettre un Mitterrand dans son gouvernement remanié. « Un adolescent prolongé » disent certains connaisseurs du neveu à Tonton. Entre l'ado capricieux et l'ado torturé le courant passera-t-il ? Toujours est-il que l'ex-directeur de la Maison Médicis (merci, Marc Benamou de t'être vraiment débrouillé comme un manche) a démarré fort en annonçant lui-même sa nomination. Et cette hâte de prendre possession du nouveau joujou : le premier pour la passation de pouvoir ! Et cette arrivée, en costume quand même, mais avec un petit sac à dos à la main en guise de « maroquin » : c'était d'une audace ! Un journaliste d'investigation de FR2 lui a posé cette horrible question : êtes-vous de gauche ? Il a appelé à voter Chirac en 1995 et dès le 1er tour de 2002, à voter Sarkozy en 2007... voilà une question, qu'elle était perspicace. Et notre « mère Denis de la cinéphilie », comme le qualifiait le regretté Desproges, eut aussi cette magnifique réplique : « Sarkozy a bien été ministre de François Mitterrand » (pour les très jeunes, expliquons que c'était une période de cohabitation - la droite ayant gagné les législatives - et que le premier ministre, Balladur, jouait, lui, son rôle de 1er ministre en formant un gouvernement de droite, comme Jospin, plus tard, fut 1er ministre de Chirac et ainsi Allègre fut-il ministre de Chirac à défaut d'être celui de Sarko).

« Ô bonheur d'avoir un nom, assez évocateur pour que l'opération fonctionne. Pour les prochains remaniements, @si se fait un bonheur de rappeler à l'Elysée l'existence trop méconnue (et les grandes qualités de profond dévouement) de Louis-Sébastien Mauroy, notaire dans les Deux Sèvres, de Hortense Blum, aide-comptable à Echirolles (Isère), ou de Thomas Jaurès, moniteur d'auto-école à Limoges. Ecrire au site, qui transmettra. » commente ironiquement Arrêt sur Images.


La non nomination, si attendue pourtant, de Claude Allègre, est un véritable crève-cœur, en tout cas à gauche.  Maudites européennes, maudits verts qui nous privent d'un ministre à la compétence inversement proportionnelle à la suffisance. Soyons cependant objectifs : le titre de ministre de l'Education Nationale le plus calamiteux lui a depuis été ravi par de Robien, et Darcos revenait à sa hauteur. On ne peut, aussi, que déplorer le départ de Christine Boutin, même pas compensé par l'entrée encore ratée du petit Retailleau, féal du Vicomte Le Jollis de Villiers de Saintignon. Les cathos tradis n'ont donc plus de représentants au gouvernement (il est vrai que le chanoine de Latran est un sublime porte-voix de cette noble branche du catholicisme, mais les crêpages de chignons entre Boutin et Morano vont nous manquer).


Par contre, quelques frissons dans le dos avec l'arrivée de MAM à la Justice, remplacée par Hortefeux (de paille aux affaires sociales) à l'intérieur. Rachida Dati, qui n'a fait qu'appliquer la politique de son maître (et plus quand il y avait affinités), était, de l'aveu général, une fumiste. MAM, elle, est une bosseuse : le pire est donc à craindre. Quant au Brice, larbin dévoué, il sera une formidable courroie de transmission ! Et, avec ces deux là, les bavures policières pourront s'en donner à cœur joie, comme aurait dit M. Prudhomme. Nul, à l'Education Nationale, ne devrait regretter le départ de Darcosy, qui, en cadeau d'adieu, a annoncé la suppression de 16 000 emplois. Mais l'arrivée de Luc Chatel, avec sa tête de bébé cadum, ne rassure pas. Au moins avec un Jack Lang III on aurait su à quoi s'attendre : un immobilisme chatoyant ! Passons, sur la belle Rama Yade, qui considère que succéder à Laporte n'est pas une punition. Un Laporte qui, jusqu'au bout, aura été égal à lui-même aves des sous-entendus graveleux. Faut-il parler d'Estrosi, dit « le motodidacte » ou « bac -5 », qui, juré craché, allait se consacrer à 100% à sa bonne ville de Nice ? oh ! Niçois qui mal y pense, faut-il te rappeler que les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent ? Saluons ce secrétariat d'état aux ainés, tenu par une dame médecin : il faut bien soigner le fond électoral de la droite !


Une pensée émue en conclusion pour l'inutile François Fillon...


PS J'ai oublié un incertain Pierre Lelouche mais vous aurez une idée du personnage sur http://sauvonsleurope.over-blog.fr/article-33109740.html (regardez, en particulier, la vidéo finale qui nous rendrait Mélenchon sympathique : il est fort ce Lelouche)

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.