Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2009 1 25 /05 /mai /2009 20:35


Le Sénateur s'informe chez le Vicomte, pour mieux taper sur ceux à qui il doit son fauteuil sénatorial ! En effet, comme le facteur (qui a puisé aussi ses informations chez les amis de Le Jolis de Villiers de Saintignon, Mélenchon clame haut et fort que le PSE (Parti socialiste européen) et la droite européenne c'est « blanc bonnet et bonnet blanc ». En effet, « neuf fois sur dix, les groupes auxquels appartiennent UMP, PS et Modem votent de manière identique au Parlement européen » si l'on en croit Jan Johansson, chercheur suédois en sciences politiques.


Sauf que, le sénateur, pourtant candidat aux européennes, ignore (ou feint d'ignorer) les « conditions d'élaboration de la loi européenne ».


D'abord, le conseil des ministres (ou des chefs d'état) qui forme l'instance première de la communauté européenne ne peut fonctionner qu'au compromis. Composé de représentants de gouvernements de droite et de gauche, il doit réunir une majorité dite qualifiée de plus des trois quarts ! Le parlement, ne serait-ce que par un mode d'élection complexe, ne dégage aucune majorité absolue. Il faut donc négocier entre groupes pour atteindre cette majorité. Et les majorités dégagées, après un travail d'amendements, sont à géométrie variable. « Ainsi, dans 13,22 % des cas, la majorité a réuni le PPE [droite], le PSE, l'ADLE [libéraux], les souverainistes de l'UEN (Union pour l'Europe des nations), les Verts et les...communistes* de la GUE (Gauche unitaire européenne). La seconde «coalition gagnante» (dans 12,47 % des cas) a réuni les mêmes plus les villiéristes d'Indépendance et démocratie (ID). Le troisième type de «coalition gagnante» (7,76 % des cas) réunit le PPE, le PSE, les libéraux de l'ADLE, l'UEN et...ID. Dans plus de 46 % des cas, les villiéristes font partie de ces coalitions et dans 52 % des cas, les communistes*... Le PSE, lui, pointe à plus de 81 % des cas. Le PPE n'est exclu d'une coalition gagnante que dans 5,37 % des votes (majorité PSE, ADLE, Verts et communistes). »


Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose ! Telle semble être la devise de Mélenchon plus occupé à baver sur ceux sans qui il ne serait même pas sénateur, que de s'attaquer à la droite sarkozyenne (et encore moins à la droite extrême villiériste, où il a ses sources un peu polluées).


Source : http://www.liberation.fr/rebonds/0101568745-melenchon-melange-negociation-et-entente


* Faut-il rappeler que Mélenchon est allié aux communistes pour les européennes ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

J.+F.+Launay 26/05/2009 22:37

Autre réaction reçue par courriel : "Bien d'accord sur Méluche, surtout sur son art de cracher dans la soupe. Car s'il est sénateur, c'est bien grâce au PS, vu le mode de scrutin pour cette élection.

Mais ses qualités médiatiques lui permettront sans doute de réaliser une belle accumulation primitive du capital électoral...

Il manque peut-être encore un truc sur Besancenot, qui nous prend pour des gogos entre ses manifs, son uniforme de facteur systématiquement neuf (c'est le seul facteur que je connaisse qui soit dans ce cas), son studio et l'appart' de sa copine...

Renaud chantait du temps de sa jeunesse "c'est Jojo l'démago, qui fascine les prolos, quand il traine les bsitrots de Nice à Monaco"... A réécouter en pensant à tous les purs et durs de la gauche soi-disant révolutionnaire.

Ca me fait aussi penser à un délire en fac à Jussieu en 92/93, où j'avais interpelé un militant de la LCR qui voulait me vendre son journal en lui demandant où étaient les armes pour la révolution. Il en a eu peur..."

J.+F.+Launay 26/05/2009 11:57

Commentaire reçu par courriel : "La question n'est pas de taper sur les copains mais de savoir si oui ou non on continue à accepter le traité de Lisbonne qui vise à la marchandisation des domaines de services publics (ex: la chirurgie au privé et les soins coûteux au public "privatisation des bénefices et socialisation des pertes") Le "manifesto" du PSE reste flou et se contente de vouloir influer, réguler ce traité, tu parles... à 27...!!! et les votes PSE pas clairs...dommage! C'est pourquoi je suis passé du PS au parti de gauche ! Marre de se faire rouler dans la farine au niveau national avec les "éléphants" et les bataillons de militants suiveurs de têtes ( je ne confonds pas avec les luttes locales et reconnais les victoires de l'union de la gauche dans les élections locales et régionales )"

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.