Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 12:12
Hazte Oír : Des ultracathos espagnols contre les transgenres

Une secte ultra catho, Hazte Oir, a voulu balader son bus contre la diversité de genres. En contradiction avec  la logique et même avec  la parole de dieu !

Hazte Oir, qui doit vouloir dire Fais-toi entendre  donnait plutôt dans le m'as-tu vu en promenant dans les rues de Madrid son bus s’attaquant aux transgenres. N’en parlez pas trop à nos cagots de la Manif anti-mariage pour tous, ça pourrait leur donner des idées.

Comme le rappelle Miguel Zorita, ils commettent une erreur monumentale, car la martyrologie chrétienne compte au moins une sainte à barbe et un pape, au moins, a autorisé au XVIIe siècle une ex-nonne à se vêtir en homme. Prétendre parler au nom de dieu en ignorant ses martyr(e)s et une décision papale montre l’inculture obscurantiste de ces ultracathos.

Sainte Wilgefortis au musée diocésain de Graz

Sainte Wilgefortis au musée diocésain de Graz

C’est moi que j' suis la sainte à barbe pourrait chanter la sainte Wilgeforte, dite aussi Livrade ou encore sainte Débarras (!). Cette sainte, comme d’autre martyres (une Santa Paula du côté de Malaga entre autres) est née femme mais par l’œuvre et la grâce de dieu est morte avec une barbe de sapeur, qui préserva sa virginité mais ne lui fit pas échapper à la crucifixion.

Comme tout bon catholique le sait, le pape, grâce à son infaillibilité pontificale, est censé ne pas commettre d’erreur. Ce dogme peut être discuté par les affreux païens, athées et autres non catholiques. Mais il s’impose à tout catholique : ce que le pape dit est parole d’évangile !

Par conséquent, ce que dit un pontife comme, par exemple, Urbain VIII, n’est rien d’autre que la parole de dieu, transmise par le saint-esprit à son représentant sur terre pour que la chrétienté l’accepte avec respect et sans broncher.

Et qu’a dit dieu par la bouche d’Urbain VIII ? En plus de nommer cardinaux ses trois neveux, le pape – donc dieu par son intermédiaire – pris une décision plus singulière : le droit pour une originaire de Saint-Sébastien (Pays Basque), Catalina Erauso, de se vêtir en homme !

Si le pape Urbain VIII a admis la transformation de Catalina Erauso au XVIIe siècle, à quelle ère appartiennent ces catholiques bloqués idéologiquement dans leur refus de l’admettre, cette transformation ?

Hazte Oír : Des ultracathos espagnols contre les transgenres

La nonne lieutenant (monja alférez) comme on la surnommait, plus qu’un homme ou une femme, fut une personne qui excella dans les armes, un exemple incroyable de surpassement de son destin, qui en fit un des militaires les plus prestigieux de l’Amérique latine sous domination espagnole.

Enfermée dans un couvent dès l’enfance elle s’en enfuit à la puberté et va vivre une infinité d’aventures, sous l’apparence d’un garçon que ni son père ni ses frères ne reconnaîtront, parti(e) en Nouvelle Espagne – en Amérique – où il-elle lutta contre les Mapuches, tua moult adversaires en duels, échappa à la peine de mort et fut même célébré(e) par une pièce de théâtre de Pérez Montalbán.

Catalina Erauso est donc un exemple de transexualité au XVIIe siècle. Mais elle fut loin d’être un cas isolé. Ainsi au XVe siècle, sous Charles Quint, dans le village de Valdaracete, naquit un hermaphrodite qui fut baptisé-e sous le prénom d’Estebania ; mais ses prouesses physiques et son habileté dans le maniement de l’épée lui valurent d’être rebaptisé Maître Esteban.

Era tan suelta y tan ligera y de tan buenas fuerzas que corría y saltaba y tiraba la barra y jugaba la pelota con tanta presteza y desenvoltura que en su tiempo ningún mancebo la igualaba

Elle était si souple et légère et si robuste, elle courrait, sautait, tirait la barre avec tant de prestance et d’élégance qu’en son temps aucun jeune homme ne l’égalait.

N’en déplaise aux bigots d’Hazte oir, aucun bon chrétien ne peut défendre leur approche.

Et on ne peut que citer, à leur encontre, ce que répondait l’altière Catalina Erauso à ceux qui avaient l’impertinence de l’offenser, qu’elle allait leur flanquer cent taloches et, s’il le fallait, cent coups de poignards s’ils tentaient de se défendre !

Hazte Oír : Des ultracathos espagnols contre les transgenres

L'hebdomadaire satirique El Jueves a procédé à une légère actualisation des inscriptions du bus.

 

 

En complément,

Brigitte FONTAINE La femme à barbe

La Femme à barbe

 

La nuit est une femme à barbe

Venue d'lspahan ou de Tarbes

 

Le matin est l'épée de Dieu

Lancée pour nous crever les yeux

Le soleil est un fauve en rut

Qui ne manque jamais son but

 

La terre est un os disparu

Dont rêvent les chiens dans les rues

Les astres sont les bijoux d'or

Oubliés par la Castafiore

 

Les buildings sont des petits cons

Pleins de croutons et de lardons

Et les magasins sont des forges

Tenues par Saint Jean et Saint Georges

 

La nuit est une femme à barbe

Venue d'lspahan ou de Tarbes

 

Les rochers sont les réfectoires

Où les loups vont manger et boire

La mer est un repas de noce

Servi par des vierges féroces

 

Les arbres sont des messagers

Venus d'un royaume étranger

Et les nuages sont les songes

Des octopus et des éponges

 

Le ciel est un orchestre blanc

Aux vacarmes assourdissants

Le ciel est un orchestre noir

Allumant les amours d'un soir

 

La nuit est une femme à barbe

Venue d'lspahan ou de Tarbes

 

Nous sommes des nids de poussière

De lune et d'étoile polaire

Nous sommes les fils du Phénix

Egarés dans la série X

 

 

La version originale

Bordas La femme à barbe

Bordas " la femme à barbe " 1935

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.