Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 18:41
Porno et post-structuralisme

Armana Miller, célèbre actrice X espagnole, interrompt une scène porno pour parler de philosophie post-structurale au spectateur. « Vous a-t-on jamais parlé de Foucauld et du biopouvoir ? » a demandé l’actrice, fixant la caméra après avoir ôté un pénis de sa bouche.

Armana Miller est une des actrices porno des plus singulières. Grâce à elle on a découvert que pratiquer en experte une gorge profonde et se faire asperger de litres de sperme sur le visage n’est pas incompatible avec un haut niveau universitaire.

L’espagnole est une lectrice avide et une militante de la culture. Mais ce que ses fans ne pouvaient imaginer, c’est ce qu’elle leur avait réservé dans quelques scènes de son dernier film : « Mai 69 ».

Porno et post-structuralisme

Tout-à-coup, Armana s’est ôté le pénis de son partenaire de la bouche, s’est tournée vers la caméra et d’un air grave a demandé « Vous a-t-on jamais parlé de Foucauld et du biopouvoir ? ».

Après cela, les spectateurs médusés l’ont contemplée, pénis à la main, donner une leçon sur les post-structuralistes  de la philosophie française, en résumant les conclusions des travaux d’auteurs comme Derrida, Kristeva, Guattari ou Deleuze.

Ses fans exigeants, surpris au départ par le ton de l’actrice, ont déclaré : « Ce n’est pas de la petite bière ! ».

Une heure et demi plus tard, il semblait que le cours était terminé. Son partenaire de tournage lui écarta les cuisses pour pratiquer un cunnilingus avec avidité.

 

Mais le meilleur restait à venir.

La caméra revint se fixer sur le visage extatique d’Armana. Elle poursuivit son cours sur le post-structuralisme et sur son influence sur la moderne théorie queer et la troisième vague du féminisme.

Porno et post-structuralisme

Cette seconde partie, plus courte que la première, a duré 45 minutes et s’est terminée quand l’actrice, exposant les thèses de Judith Butler, a atteint l’orgasme.

Ou, comme Armana, se plaît à l’appeler : « la petite mort ».

Avec cette performance post-porno, l’actrice a voulu revendiquer la capacité d’un genre aussi populaire que le ciné X à vulgariser des débats propres à la plus haute culture. Malgré tout, elle a laissé entendre que, lorsqu’on expose ces arguments, il vaut mieux ne pas avoir la bouche pleine de sperme, pour ne pas perdre en crédibilité auprès de ses interlocuteurs.

Ou, comme elle a conclu, avec ses propres mots : « Nbmanf grum, gne, mmmpf » !

Engagée politiquement - elle a soutenu PODEMOS - l'actrice a connu quelques déboires du côté des culs-bénits ibères à cause d'une couverture dans une revue et son rôle dans un film, Lacrimarum.

Porno et post-structuralisme

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.