Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 12:13

Cher Jf,
J'ai retrouvé dans mes archives cet hommage à Gérard de Villiers qui retrouve peut-être avec la disparition de cet immense écrivain une certaine actualité.
Bien à toi
Yoland

 

Hommage à Gérard de Villiers

La sécurité de nos états était menacée. Pire, la dignité de la personne humaine.

 

Alors le Chevalier à noble phallus se mit en branle. Feulements des filles chavirées, crissements des nylons lacérés, halètements des créatures empalées… Sans relâche, il porta le fer dans la plaie, brandissant toujours plus haut le sexe occidental et levant de poignants orgasmes chez les femelles racées infiltrées dans son lit pour le retourner.

 

Et l’ennemi céda sous ses assauts furieux, brûla dans cette incandescence tous les complices du complot, sussura dans un moite abandon le numéro du code, livra dans un ultime soupir tous les secrets de ses contre-espionnages.

 

Il y allait – que voulez-vous ? – de la sécurité de nos états, de la dignité de la personne humaine.

 

Yoland SIMON

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans de Villiers SAS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.