Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 16:47

07-09-10 laroche04

Une amie me transfère un courriel où je lis : en 2002 est parue au USA, une étude très sérieuse ayant trait à l'espérance de vie des salariés de grands groupes industriels comme Boeing ou Alcatel/Lucent. Un lien renvoie à une note intitulée  Optimum Strategies for Creativity and Longevity By Sing Lin, Ph.D.


Le texte commence par une citation d’un Prix Nobel (1973), Leo Esaki – clairement référencée – qui prétend que la période créative pour les scientifiques va de 20 ans à la trentaine. Sa déclaration fût-elle authentique n’a aucune valeur scientifique, puisque ce physicien ne s'appuie sur aucune recherche statistique.


Mais le sujet réel porte sur les fonds de pension des grands groupes états-uniens (les retraites sont assurées par la boîte qui vous emploie et reposent sur la capitalisation) accusés d’être « over funded » - d’avoir de grasses réserves – grâce aux personnels qui ne quittent le boulot qu’à 65 ans ou plus et qui auraient à peine deux ans d’espérance de vie.


En effet, un Dr Ephrem (Siao Chung) Cheng aurait mené une étude chez Boeing. Le tableau et la courbe montrent une corrélation négative forte entre l’âge de départ en retraite et l’espérance de vie restante.


Retraite age

 

 

Retraite-ageTransposé, dans le courriel, à des professions en France, le conducteur de trains (départ à 50 ans) aurait un espoir de 36 ans de retraite ; l’instituteur qui part à 55 ans n’en aurait plus que 28 ; celui qui partirait à 65 ans devrait déjà prendre son assurance obsèques, puisqu’il aurait à peine plus d’1,5 an à espérer vivre !

 

Le tableau lui-même est bizarre. Que veulent dire ces 49,9 au lieu de 50, ces 65,2 au lieu de 65 ?

 

Surtout, cette étude n’a ni date précise de recueil de données, rien sur le nombre de retraités, aucune référence sur l’étude elle-même, quant à son auteur, outre une dénomination originale (que vient faire ce (Siao Chung), entre prénom et nom ?). Une rapide recherche nous donne un Ephrem Cheng très diplômé en « Electrical engineering » (Université d’Alberta) ou un Luo Siao Chung qui lui est Professeur de « Mechanical Engineering » (Université de Singapour). Si l’on ajoute que le Sing Lin, censé publier cette note, est lui-même professeur dans une université Saoudienne sur le pétrole et les minéraux, on aura cerné toute la valeur hautement scientifique de ce travail.

Travail qui n’a, d’après Boeing, jamais existé. « An urban myth » : une légende urbaine !

 

La transposition française est d’ailleurs extrêmement dangereuse : si le conducteur de train bat les records de longévité, ça réduit à néant l’argument de la pénibilité  qui justifierait un départ avancé !


Quant à la longueur des carrières et la nature des tâches, elles ne joueraient, non plus, aucun rôle. Boeing, des bureaux d’études jusqu’à la fabrication, compte un grand nombre de métiers intellectuels et manuels. Et, quel que soit le métier pratiqué et l’âge de début, le salarié de Boeing partant en retraite à l’âge X aurait une espérance de vie Y.


 

C’est contredit par de nombreux travaux – référencés, menés par des démographes qui donnent l’origine de leurs données, la taille de la population étudiée  – qui montrent une forte corrélation avec l’emploi occupé.

 

Ainsi le démographe Hervé Le Bras prend l’exemple d’un ouvrier qui aurait commencé à travailler à 16 ans, et d’un cadre qui aurait commencé à 22 : en partant à 60 ans (avec 44 ans de cotisations) l’ouvrier a une espérance de vie d’encore 21 ans, le cadre en partant à 62 ans aurait encore 22,5 ans d’espérance de vie. Non seulement les cadres vivent plus longtemps, mais aussi en meilleure santé, c’est ce que montre une étude de l’INED, intitulée « La double peine des ouvriers : plus d’années d’incapacité au sein d’une vie plus courte ».

 

L’observatoire des inégalités publie lui des données qui corrèlent fortement catégories professionnelles et espérance de vie (à noter que ce sont les « inactifs non retraités » hommes qui ont la plus courte espérance de vie).


Retraite espervie

 

D’autres facteurs rentrent aussi en ligne de compte pour l’espérance de vie : le genre - visiblement l’homme est le sexe faible -  la vie en couple, les addictions (tabac, alcool), le surpoids (mais lui-même fortement corrélés à la catégorie sociale), voire la région où l’on vit…


A noter une étude « économétrique » intitulée « Il vaut mieux boire que travailler plus », censée venir de Natixis, qui a un délicieux goût de canular.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Elz 17/09/2010 11:53


Que pensez-vous de l'analyse d'Arthur Charpentier ?

1)

2)


J.-F. Launay 17/09/2010 18:07



A lire :


http://blogperso.univ-rennes1.fr/arthur.charpentier/index.php/post/2010/06/03/Esp%C3%A9rance-de-vie-et-retraite



Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.