Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 18:08

chebelfort2Le Zemmourien, adepte de la pensée inique, est un partisan fanatique du politiquement incorrect.


eric-zemmour2Le spécimen le plus remarquable de cette espèce politico-médiatique est Zemmour lui-même qui donne son nom à cette sous-classe des identitaires. Malgré sa taille modeste et son physique un peu ingrat, le personnage est d’une agressivité chronique. Sauf, évidemment, pour les individus de son espèce. Ainsi de Tillinac, l’immortel auteur de Chirac le Gaulois : voir le hargneux se transformer en agneau face au papophile corrézien, dans l’émission de FR2, où il a son rond de serviette, est un grand moment comique. Normal donc que, dès le début, le zoophile briviste ait défendu son admirateur contre « les matons cinglés d’un Meilleur des mondes néo bobo ».


manzoniPlus surprenant, dans ces défenseurs du chroniqueur du Figaro, de RTL, d’I-télé qui sévit aussi sur FR2 – c’est vous dire à quel point sa voix est étouffée par la « pensée unique » - est l’apparition d’un Préfet de la République en exercice, Pierre Manzoni, Préfet de l’Allier. « Nous n’avons pas de statistiques, mais des listes de gardés à vue dont les résultats font apparaître une surreprésentation de population d’origine immigrée récente ». Pour la garde à vue arbitraire, ce Préfet est un spécialiste, qui, avant une visite de Sarko, a fait arrêter et retenir en garde à vue illégale, un syndicaliste* ! Or la déclaration controversée porte sur des « trafiquants » donc condamnés par la justice et non sur des suspects de tout et n’importe quoi, mis en garde à vue abusive, dont la plupart, après les humiliations d’usage, sont remis en liberté.


chevenementMais le must du must (in French in the text le summum du summum) fut la lettre du  « Che », le vieux lion de Belfort, Chevènement.


Flash-back (in French in the text retour en arrière), au Congrès fondateur du PS en 1971 qui vit la défaite d’un grand honnête homme, A. Savary, Chevènement et le CERES dont il était le leader donnent la victoire à François Mitterrand. Mitterrand, pas dupe, décrivit cette chapelle comme « un faux Parti communiste, avec de vrais petits bourgeois »(cette description pourrait être transposée sur le PG de Méchanlon : l’histoire ne se répète pas, elle bégaie).


De dérive en dérive, notre Che est devenu un RRRépublicain, anti-européen pour ne pas dire nationaliste. Le rrrépublicain défend en principe la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 (sa version universelle l’intéresse beaucoup moins). Un Homme asexué (une certaine Marie Gouze, dite Olympe de Gouges pour en avoir douté y perdit sa tête) et abstrait (ni blanc, ni noir, ni basané…). Oser affirmer que dans le « réel » - comme disent les zemmouriens – l’Homme asexué fut un mâle, que ce mâle fut blanc (cf Ferry, les lois indigènes, etc.) est pour nos rrrépublicains une atteinte à la République. Or donc, pour un rrrépublicain sincère, dans les prisons de la République, il n’y a ni blanc, ni noir, ni basané. Quant à l’appellation ethnique d’ « arabe », elle est totalement prohibée. Comme sont prohibées les statistiques dites ethniques !


665093 3 2781 jean-pierre-chevenement-a-l-evocation-desOr notre statue du Gouverneur de la République, pour la défense de Zemmour, écrit : "Il suffit, comme j'ai eu l'occasion de le faire, de consulter les listings de la Direction centrale de la Sécurité publique du ministère de l'Intérieur, pour constater que plus de 50% des infractions constatées sont imputables à des jeunes dont le patronyme est de consonance africaine ou maghrébine". Entre décompte et statistique ethniques, quelle est la différence, Monsieur Chevènement ? Et c’est quoi un nom à consonance ? Peut-on relever les noms à consonance bretonne ? basque ? corse ? Et les infractions constatées comprennent-elles les infractions routières ? financières ? fiscales ?...


Faut-il rappeler encore que la phrase imputée à notre « juif d’origine berbère » (c’est ainsi qu’il se décrit et il semble cependant ignorer que les « maghrébins » ne sont pas tous arabes) - "la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait" -  justifiait les contrôles au faciès ? Or, de tels contrôles, s’ils peuvent piéger des « sans papiers » et remplir les charters d’Hortefeux, ne peuvent en aucun cas coincer des « trafiquants ». Faut-il rappeler aussi que malgré des méthodes coûteuses en hommes et en temps, plus honteusement spectaculaires qu’efficaces (grand déploiement de centaines de CRS pour ratisser un quartier aux petites heures), on finit bien par coincer quelques trafiquants qui, vu les quartiers concernés, ne peuvent être que noirs ou basanés ? En revanche, combien de fournisseurs de poudreuse des beaux quartiers ont été déférés devant la justice ? Ne parlons pas – ce serait trop démagogique, j’en conviens – des délits financier, d’ailleurs heureusement dépénalisés ! Il ferait beau voir que la dame Bettencourt soit traînée devant un tribunal pour quelque distraction fiscale…


Et enfin, M. Chevènement ignorerait-il que Zemmour est aussi poursuivi pour apologie de la discrimination - «On parle des discriminations, moi, ça ne me choque pas : la discrimination, c’est la vie, c’est le choix, et c’est la sélection. Donc, voilà, il n’y a pas à lutter contre les discriminations » - or la discrimination est un délit (et le racisme n’est pas une opinion mais aussi un délit) ?


Mais peut-être que le pourfendeur de la gauche américaine est partisan d’une absolue liberté d’expression à la mode étasunienne qui permet à une Sarah Palin de désigner les candidats démocrates à (a)battre par le viseur d’un fusil à lunette ! 

 


* « Dorénavant, un Préfet de la République, dûment assermenté et aux ordres, peut se permettre d’insulter publiquement (sur France-Info) un syndicaliste Sud qui a eu le malheur d’habiter la même zone où le prince Sarko devait se produire. Résultat : on embastille le quidam dans une gendarmerie « nationale » cinq heures durant, le temps que le sous-monarque puisse exprimer la plénitude de sa pensée devant le peuple.

Cette mésaventure digne des méthodes des meilleures dictatures est arrivée à un de nos concitoyens pas plus tard que fin novembre, au prétexte qu’il « pourrait » gêner le bon déroulement de la visite du président dans le bourg du Mayet-en-Montagne (Allier). Sur ordre du préfet de l’Allier (préfecture : Vichy, ça ne s’invente pas !) Pierre Monzani, on l’enferme donc. Au sortir de sa geôle, Frédéric Le Marrec, éducateur spécialisé et « activiste » du syndicat Sud, a le tort de se plaindre publiquement d’une telle atteinte à ses libertés civiques : Le préfet, se réclamant d’un « gaullisme » de bon aloi, n’hésite pas et rétorque en portant plainte pour « diffamation ». Ce bon soldat de la « république » à la mode sarkosiste, ancien collaborateur de Pasqua (autre grand « gaulliste » respectueux des libertés publiques et parfaitement irréprochable) se répand sur les ondes de France-Info, en traitant notre syndicaliste de « larve gauchiste » !

Pour info, rappelons que ce préfet musclé a été secrétaire général adjoint au Parlement européen du groupe Union pour l’Europe des Nations (1999-2001), dont les membres distingués comptent, entre autres, l’Alliance Nationale et la Ligue du Nord, deux partis néo-fascistes italiens, ou encore le Parti Populaire Danois, autre club humaniste à la mode frontiste. »

 

http://lespritdavignon.wordpress.com/2010/12/10/larve-gauchiste-insultes-mensonges-arbitraire-lordinaire-de-la-sarkosie-decomplexee/

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Brenier 16/01/2011 16:46


Monsieur Zemmour a raison et je prends sa défense. Tenez, mon brave monsieur, je ne prendrai qu'un exemple : il y a quelques années de cela, nos poubelles étaient ramassées, vidées et triées par de
braves Portugais. Ces gens sont aujourd'hui remplacés par des Maliens ou des ressortissants de nos anciennes colonies. Même qu'ils possèdent des téléphones portables et profitent de la sécurité
sociale. Où cela s'arrêtera-t-il ?


J. F. Launay 16/01/2011 12:04


Reçu par courriel : "Cher Jean-François. Je pense que tu touches juste.

Je suis un farouche partisan du "politiquement correct", dont quelques "intellectuels" inconscients ont fait le synonyme de "conformisme", alors qu'il correspond à un moment magnifique de
l'histoire des sociétés civiles: à côté du code pénal, qui punit éventuellement les injures raciales, elles se dotent d'un code de bonne conduite, qui fait que chacun sait qu'il y a une limite à ne
pas franchir, et qu'on ne traite pas son voisin de sale youpin ou de sale nègre sans s'exclure d'une forme civilisée du débat.

Vive le politiquement correct.

Pascal Bouchard
(auteur de "Une école sans boussole dans une société sans projet")"


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.