Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:45

Monsieur fait un complexe... A certains moments, il prend sa vessie pour une lanterne.
- Et alors?
- Et alors, il se brûle !


LE SAR RABINDRANATH DUVAL


 Revolution-des-casseroles

« Donc c’est possible. On peut tenir tête aux banques et aux « marchés » et refonder son pays, comme nous le proposons et comme sont en train de le faire les Islandais. » nous assène notre Imprecator, Mélenchon !


En mars 2010, la « révolution des casseroles » avait amené à un référendum où « les citoyens islandais avaient fait un pied de nez magistral aux pressions exercées par la Commission européenne et consorts » en rejetant par 95% des suffrages une loi votée par le Parlement, bloquée par le veto du Président. Quel miracle, en effet, les Islandais refusaient de rembourser les épargnants britiches et bataves (400 000) qui avaient investi près de 2,7 milliards d'euros dans la banque en ligne Icesave, filiale de Landesbanki (banque islandaise nationalisée après la crise).


Non content de cela, les révolutionnaires islandais ont voté en novembre pour élire une « assemblée constituante ». « Mais oui ! Tout juste comme dans le programme du Parti de gauche en France ! »  commente Mélenchon ! Elle était composée de 25 simples citoyens. « Une autre façon de dire: "qu'ils s'en aillent tous". C’est le scénario proposé par mon livre… » Comme M. Jourdain faisait de la prose, les Islandais mélenchonnent sans le savoir !


Peut-on, avec le président de l'association France-Islande, Jean Le Tellier, relativiser un tant soit peu : « L'Islande, c'est 300 000 habitants, c'est moins que la ville de Metz. Comparer sa gouvernance à celle de la France ou des Etats-Unis n'a pas grand sens ».


Quand vient la crise, l’Islande n’injecte pas de sommes dans ses banques, elle les nationalise, et indemnise les déposants islandais. Le Royaume-Uni et les Pays-Bas, qui ont aussi indemnisé leurs propres épargnants qui avaient succombé aux charmes d’une banque en ligne (filiale d’une des 3 banques nationalisées), présentent la douloureuse au gouvernement de centre-droit islandais. Le Parlement vote une loi pour ce remboursement à crédit (mais avec un taux sévère de 5,5 %). Le Président met son veto (geste rarissime), d’où le referendum. Le taux de participation sera de 60 %. Mais comme, l’Islande envisage de demander son adhésion à l’Union Européenne, il semble qu’un nouvel accord soit en discussion.


Les Islandais n’avaient pas de Constitution. Quand ils se sont séparés du Danemark, ils ont gardé la constitution danoise. « Les islandais avaient juste substitué le mot « président » au mot « roi » comme doivent le faire tous les peuples réellement majeurs. », car figurez-vous que pour l’ex-sénateur socialiste, les norvégiens, danois, suédois, espagnols, britanniques… ne sont pas des peuples réellement majeurs ! (ce qui prouve qu’il ne dit pas que des conneries… il en écrit aussi). Donc une « assemblée constituante » a été élue avec … 36 % de participation. Le tiers état ? Et ce groupe des 25 semble mis en cause.


« L’exemple islandais » relève donc du pur fantasme mélenchonnien. D’autant que les sociaux-démocrates élus après la fameuse « révolution des casseroles » sont tout-à-fait dans les clous du FMI.


De l’art d’essayer de nous faire prendre des vessies pour de lanternes. Mais c’est Mélenchon qui se brûle.

 

Sources : Blog de la Méluche et Rue 89


Voir aussi arrêt sur images : "L'exemple islandais est capital pour les pays européens endettés" Révolution économique et politique dans l'île ? 

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

J. F. Launay 21/02/2011 18:32


Reçu par courriel : "Bonjour!
Peux-tu m'enlever de ta liste de diffusion: je ne supporte plus tes messages de "celui qui a la vision juste des problèmes" et qui démolit systématiquement un avis politique, en l'occurence, celui
du PG en général et de Mélenchon en particulier. Il te gêne à ce point, maintenant qu'on lui ouvre les micros. Contre le TCE et pendant les régionales, tu n'as pas hurlé très fort au sujet de son
boycott par les médias... Je m'en tiens là et ne lirai même pas une éventuelle réponse, du même "tonneau": moi aussi, je suis cap' de ne pas faire dans la dentelle!
Le verbe, par le net, peut faire beaucoup de casse; quant à la laïcité, je te renvoie aux propos fort justes, à mon sens, de Pena-Ruiz."


J.-F. Launay 21/02/2011 18:36



Cher Môsieu le mélenchonlâtre,


Votre idole a le droit absolu d'insulter, d'invectiver, d'anathémiser... mais ceux qu'il insulte, invective et anathèmise n'auraient que le droit de se
taire.


Je crois que pour le côté "la vision juste" les mélenchonniens se posent là et bien là.


Mais serait-il possible que vous arrêtiez une demi seconde de vitupérer, pour esquisser l'amorce d'une contre argumentation ?


PS Et que vient faire la laïcité là-dedans ? vous entenez pour Pena-Ruiz, je me réfère à Aristide Briand...


 


 


 






Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.