Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 22:04

st george slaying

André Grjebine : Un modèle de rhétorique finkielkrautienne


Finkielkraut – mais aussi Jacques Julliard et beaucoup d’autres – excelle dans l’exercice : se fabriquer un adversaire caricatural (les « pédagogogues », par exemple), lui faire dire n’importe quoi, pour pouvoir, tel un Saint-Georges terrassant le dragon, en triompher avec superbe.


L’économiste André Grjebine est un nouveau disciple de cette chapelle. Ce spécialiste des pays scandinaves se lance donc dans le débat imbécile, initié par celui qui fait président, sur un prétendu multiculturalisme. « L’eau ferrugineuse : oui. L’alcool : non », pardon « S’ouvrir à l’autre : oui. A son idéologie : non » (Le Monde 26/02/11).


D’entrée de grandes affirmations, non étayées, sur une victimisation sélective qui ferait que l’on fermerait les yeux sur la multiplication des actes antisémites et les pressions que subiraient des enseignants les poussant à ne pas enseigner la Shoah. Or, dans son rapport du 27 janvier 2011, le Service de Protection de la Communauté Juive(sic) constate l’existence d’un seuil structurel élevé, avoisinant les 500 actes antisémites par an, qui se maintient depuis le début des années 2000 (mais une diminution en 2010, par rapport à 2009) ; quant à ces pressions sur les enseignants, dont on devine les auteurs, M. Grjebine serait bien incapable de nous en dire l’ampleur. Et pour  cette « assimilation » qualifiée de « républicaine »,  elle ressort d’une conception bornée (du style « il est interdit de parler breton et de cracher par terre ») de la République et de la Laïcité.


La caricature outrancière s’installe immédiatement. Ceux qui dénoncent l’islamophobie ne peuvent être qu’inspirés par Khomeini. Islam immédiatement assimilé à l’islamisme : « Qu'importe alors que les islamistes soient hostiles à la laïcité, aux droits des femmes ou des homosexuels... ». A partir de là, tout s’enclenche : ceux qui dénoncent l’intégrisme laïque – non identifiés bien sûr – sont prêts à céder à « des exigences (lesquelles ?) qui n'ont été satisfaites pour aucune autre religion ». Ces adeptes de l’intégrisme démocratique sont prêts à « placer la politique sous la domination du religieux ».


L’enseignant de Sciences-Po condescend  à admettre que la plupart des musulmans ne sont pas extrémistes. Mais il ajoute ni fondamentalistes comme si un laïque avait à se préoccuper  de savoir si un catholique était, comme feignait de nous faire croire le Vicomte Le Jolis de Villiers de Saintignon, un adepte du Christ-Roi à la mode Mgr Lefebvre ou si un juif pratiquant est du style Rabbi Jacob.


Sauf que le discours va dériver vers les accusations grotesques des « sauciflards-pinards » : « Pour d'autres, il s'agit de remettre en cause la laïcité, voire d'introduire les règles de la charia dans les pays dans lesquels ils vivent. L'islam se transforme alors en islamisme. La religion devient idéologie. Cette conception gagne du terrain moins par des actes de violence, que, petit à petit, patiemment, en arrachant une concession après l'autre. » Quelles règles de la charia essayent donc d’imposer ces islamistes ? La nourriture « hallal » ? Attention à l’antisémitisme car la nourriture kascher obéit à des règles encore plus strictes !


Contrairement  à ce qu’affirme, mensongèrement et volontairement, M. Grjebine, les démocrates – qu’il oppose bizarrement aux républicains (ne seraient-ils pas démocrates ?) – sont aussi laïques qu’il prétend l’être. Mais – fondamentalistes de la laïcité ? – ils s’en tiennent à la Loi de 1905 et aux débats qui l’ont construite. La république n’ a pas à se ridiculiser dans des questions de chiffons, c’est ce qui ressort d’un débat sur la soutane. Et sur les manifestations religieuses sur l’espace public – ô combien grave débat, lancé par la fille Le Pen, repris au bond par le nabot – Aristide Briand a su faire preuve d’une intelligence, qui manque cruellement à nos pseudos laïques, en jouant la carte de la liberté !   

 

  

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

le journal de personne 27/02/2011 00:42


Qu’est-ce que je fous en taule ?
Je voulais importer la révolution libyenne dans la banlieue parisienne…
Pourquoi ces révoltes en série, ces révolutions arabes inquiètent-elles le monde occidental ?

Ce n’est pas la révolution française que l’on nous rejoue en langue étrangère,
mais la révolution universelle qui réclame pour tout un chacun une petite place dans l’univers… plus de canaille… plus de racaille…
Il n’y a plus aucune raison d’agiter l’épouvantail !
Après le communisme, l’islamisme, c’est désormais l’heure de l’universalisme…
Plus la peine de se plaindre, l’islam n’est plus à craindre mais on peut tout au plus se joindre à cette SOIF DE LIBERTE que personne ne peut ni contester, ni combler…
Plus de bouc émissaire, ni de diabolisation de la misère mais des hommes et des femmes qui réclament leur pied à terre.
On voulait donner une petite leçon aux musulmans… ils viennent de nous signifier que c’est nous qui allons bientôt la recevoir…
Un homme semblable à tous les hommes l’avait déjà prédit :
lorsque la liberté éclate dans le cœur de l’homme plus personne ne peut plus rien contre lui, ni les hommes, ni les dieux.
http://www.lejournaldepersonne.com/2011/02/revolution/


Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.