Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 19:00

Deux sondages, à peu de temps d’intervalle, portant sur le même thème Les Français et l’école, réalisés par le même institut (tns SOFRES) avec un questionnaire proche au départ, aboutissent à des résultats significativement différents : le 6 septembre* 89% des parents se disaient satisfaits (voire très satisfaits) de leur école ; le 26 et 27 septembre ils n’étaient plus que 59% à trouver la qualité de l’école satisfaisante.

 

Certes la question était plus centrée dans le 2e cas.

Certes la méthode d’enquête divergeait aussi : sondage téléphonique de 4000 personnes de plus de 15 ans élèves, étudiants et parents d’élèves le 6, sondage en tête-à-tête, à domicile portant sur un échantillon de 1000 personnes de 18 ans et plus les 26 et 27.

Mais ça n’explique pas la perte en ligne de 30 points, en à peine trois semaines.

 

La seule conclusion sûre sera qu’une majorité de parents(et dans les deux cas plus encore les parents de maternelle 94 % et 64%) sont satisfaits de l’école.

Un des chevaux de bataille des déclinistes – la formation des enseignants – ne semble pas (avec bien sûr toutes les précautions qu’implique ce qui précède) accrocher l’opinion des parents qui à 88% l’estiment satisfaisante.

 

Le second sondage présente une fiche technique (http://www.lefigaro.fr/assets/pdf/france2_ecole.pdf) avec des tableaux détaillés. Leur analyse (rapide et non exhaustive) n’est pas dépourvue d’intérêt.

Les taux de satisfaction les plus élevés sont dans la tranche d’âge 25-34 ans et toujours plus élevés que l’ensemble pour les tranches de 18 à 49 ans, les taux de satisfaction les plus bas sont dans la tranche 50-64 (48%) et restent inférieurs à la moyenne pour les 65 ans et plus (49%) : autrement dit les moins concernés – les pépés et les mémés – sont les moins satisfaits. La satisfaction croît avec le niveau d’études : de sans diplôme ou certif à 51% jusqu’à enseignement supérieur 60%. On trouve une minorité de satisfaits aussi bien chez les électeurs PCF (44%) que FN (45% et avec 20 % de très insatisfaits).

 

Chez les parents d’élèves le taux de satisfaction décroît de la maternelle au lycée de 64 à 44% (le collège toujours présenté comme le ventre mou de l’école s’en tire à 50 %).

Ces mêmes parents jugent satisfaisante la qualité de l’enseignement à 69%. Mais le soutien des élèves en difficulté ne leur semble pas satisfaisant à 55%. Le respect de la discipline par les élèves (c’est-à-dire leurs enfants) est aussi estimé insatisfaisant à 68 %. A noter que les non parents sont partout plus sévères pour l’école.

 

Sur l’utilisation des nouvelles technologies, pour un taux de satisfaction global de 59% ce sont les plus jeunes (18-24 ans) qui sont les plus satisfaits avec 70%, les moins enthousiastes étant les plus âgés (65 ans et +) avec 50% (1/3 se réfugiant prudemment dans les sans réponses).

Pour le nombre d’élèves par classe l’insatisfaction domine, mais ce sont les électeurs PC qui pulvérise les records avec 97% d’insatisfaits (de Peretti avait fait une étude là-dessus démontrant que la question de l’effectif de classe n’était pas déterminante).

 

Si de forts écarts peuvent exister dans deux sondages proches d’un institut considéré comme sérieux, il faut, a fortiori, se méfier de nouvelles officines qui procèdent à des sondages par Internet. Là on a affaire à du charlatanisme (le taux de couverture Internet est autour de 50 %, sans parler d’une fiabilité des réponses très fragile). Ainsi quand le sieur Pernaut, de TF1, reprenant un sondage publié dans Le Figaro, proclame que 69% des Français demandent de ne pas céder aux revendications des grévistes, il émet une contre-vérité. Quant aux sondages (ou pire, voir en Suisse : les votations) qui portent sur des questions techniques – lecture, grammaire, évaluation… - ils ont autant de valeurs que ceux qui porteraient sur la meilleure façon de soigner l’asthme ou le diabète !

 

* http://www.tns-sofres.com/etudes/pol/060907_ecole.htm

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.