Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2018 5 05 /10 /octobre /2018 11:04
Le Figaro ment...

Des élus de gauche ne veulent pas d’un lycée d’Estienne d’Orves, «résistant monarchiste»” titre Le Figaro-étudiants.

Aussitôt les trolls se déchaînent sur touitteur. « Des imbéciles patentés » dit un ingénieur En marche. « De pompeux connards ! » ajoute un sous-marinier qui se croit profond (En Marche itou). Au 3e commentaire on atteint le fameux point Godwin avec une anonyme R : « Normal c’est la gauche qui a donné les pleins pouvoirs à Philippe P. » « La gauche tarée, totalement dépourvue de conscience et de morale. » renchérit un agrégé d’histoire-géographie. « Honteux fascistes staliniens », « Abrutis sectaires », « Des ânes ignares de l'histoire et pronazi » ajoutent trois trolls (Docgil95, Proselytatheist, Joke17952).

Or, comme cela se pratique pour tous les établissements nouveaux, le Conseil d’administration du lycée avait été sollicité pour proposer un nom à ce nouveau lycée, tourné vers le numérique, avec une pédagogie innovante et moderne.

«Nous avions proposé d’autres noms, reconnaît Dominique Faure, la directrice de l’école. Non par conviction politique, mais parce que nous préférions que notre lycée, avant-gardiste et novateur, porte le nom d’un scientifique.» ‏ (On notera au passage ce « reconnaît », comme si la dame avouait un forfait, et ce titre de « directrice » qui fleure bon le temps des lycées de jeunes filles).

Michel Serres, Hubert Reeves et Alan Turing : un philosophe et historien des sciences, un astrophysicien et surtout un cryptologue britannique pionnier de l’informatique (mais aussi victime de l’homophobie).

«Nous ne comprenons pas cette volonté d’imposer un nom, écrit sur son blog le conseiller régional du groupe socialiste écologiste radical et républicain (SERR) au Conseil régional, Eric Thouzeau*. Est-ce parce que le grand résistant Honoré d’Estienne d’Orves était issu de la droite monarchiste? Au moment où l’urgence écologique est largement d’actualité, nommer le lycée du nom d’Hubert Reeves ou de Michel Serres serait plus opportun et serait un signal intéressant donné à l’enjeu environnemental. Celui d’Alan Turing mathématicien résistant et inventeur du processeur, pièce maîtresse de nos ordinateurs, aurait aussi l’avantage de montrer un lycée tourné vers l’avenir.»

Ce que dit donc clairement, ce Conseiller régional, c’est non pas qu’il était « contre » d’Estienne d’Orves, mais POUR l’adoption d’un des noms proposés par les membres de l’établissement.

En toute légalité – l’avis du C.A. du lycée n’est que consultatif - la majorité régionale a maintenu un choix en fait arrêté par Bruno Retailleau avant qu’il ne quitte la présidence de la région.  La proviseure a pris acte de ce choix et compte utiliser la figure d’Honoré d’Estienne d’Orves à des fins pédagogiques, pour amener ses élèves à mieux comprendre la Résistance et ses héros.

Que la majorité régionale s’asseye sur l’avis des personnes concernées – qu’elle n’a sollicité que par obligation légale – ne surprendra guère. Que Le Figaro-étudiants découvre le 3 octobre une information parue dans Ouest-France le 12 septembre (et de façon assez biaisée aussi) montre bien la visée idéologique : clouer la vilaine gauche sectaire au pilori.

Et le procédé est classique : UN élu de gauche s’interroge sur l’entêtement de la région à vouloir imposer ce nom en évoquant le monarchisme du héros de la Résistance ; revu et corrigé et par Ouest-France et par Le Figaro, ça devient un rejet du nom par LES élus de gauche, pour cause d’idées monarchistes.  Et procédé classique aussi, on fait passer un avis POUR le choix d’un des noms proposés par le C.A. de l’établissement, pour un avis CONTRE un « résistant mort en martyr ».

Ignoble et cynique, mais efficace.

 

* Eric Thouzeau, victime d'attaques indignes suite à l'article du Figaro a fait une 2e mise au point : Lycée de Carquefou : le passage en force de la Région

 

 

La rose et le réséda, d'Aragon, sera dédié à Guy Môquet, Gabriel Péri, Honoré d'Estienne d'Orves et Gilbert Dru.

 

......

Celui qui croyait au ciel
Celui qui n'y croyait pas
Quand les blés sont sous la grêle
Fou qui fait le délicat
Fou qui songe à ses querelles
Au coeur du commun combat

....

Partager cet article

Repost0

commentaires

SC 14/10/2018 08:02

Dans ce même genre de "mensonge" : Lors d'un conseil municipal à Marseille, des élus de gauche se sont opposés à ce qu'une place du 15e arrondissement reçoive le nom d'"Arnaud Beltrame" au motif (motif réel avoué après, le premier motif "officiel" ayant été que la dite place n'était "pas assez prestigieuse" pour ce martyr de l'islamisme !) que cela pourrait "provoquer" la population.

J.-F. Launay 14/10/2018 08:49

Le SC reprend les accusations du Rassiste* Ravier relayé par toute l'extrême-droite.

* Le Front national ayant décidé de devenir rassemblement national, ses membres de "frontistes" deviennent "rassistes" (et ce SC est non seulement un bigot borné mais un gars de la Marine !)

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.