Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 17:26

Pierre Gandon, né le 20 janvier 1899 est avant tout connu comme dessinateur et graveur de timbres postes. Parmi ses premières œuvres, on note une fresque de 500 m2 pour une exposition internationale en 1937. Bien loin donc de l'art de la miniature du timbre, que pratiquait déjà son père. Il commença sa carrière dans ce domaine en 1941, avec une série de timbres pour le Dahomey. Mais dans les années collaborationnistes, il réalise des vignettes à la gloire de la LVF puis de la Légion tricolore. Malgré cela - et une suspension très théorique - c'est sa Marianne qui fut choisie comme timbre courant à la Libération. Sa Liberté, d'après le tableau de David, fut aussi un timbre de base. Même si ce collectionneur de prix de l'art philatélique dessina une Iris messagère des dieux ou une Egine enlevée par Zeus aux chastes nudités, rien ne laisserait deviner qu'il fut aussi l'illustrateur d'une « Vénus dans le cloître ou la religieuse en chemise » de l'Abbé du Prat aux dessins beaucoup plus lestes et de quelques ouvrages de même nature.

 

 


 

Pierre Gandon : art philatélique et lestes dessins

Cliquer sur le symbole haut-parleur pour avoir le son

Repost 0

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.