Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 08:06

Un peu de « local » dans les législatives, une 5e circonscription encore, mais en Vendée !


Ici, une situation à droite un peu compliquée. Le député de droite, un véto, du nom de Sarlot, réélu en 2007, est invalidité par le Conseil constitutionnel et déclaré inéligible pour un ann en février 2008. Avec un dévouement qui l’honore, Dominique Souchet, Vice-Président comme lui du Conseil général, ex-maire de Luçon, idéologue du MPF de de Villiers, se propose pour prendre le relai. Elu, généreusement, il prend son devancier comme… assistant parlementaire ! En 2012, le vétérinaire aux multiples casquettes veut reprendre son siège. Son successeur veut le garder. Mais les temps ont changé : Retailleau qui a succédé à de Villiers est passé à l’UMP, le véto qui n’est pas à une étiquette près aussi. Sarlot l’a emporté dans le duel de droite. Il est donc opposé à Hugues Fourage, PS.

 

Son rival de droite et Copé lui-même ont décrit un député fantôme, champion de l’absentéisme et de la paresse parlementaire.

 

 

sans-culotte sarlot 

Article du "Sans culotte 85' mensuel Républicain de la Vendée 

 

   Souchet Sarlot1

  Extrait d'une lettre aux électeurs de D. Souchet (9 mai 2012)

 

 

Jean-François Copé, ex-président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, rapporte dans son livre Un député ça compte énormément que Sarlot « venait si rarement à Paris que les huissiers de l'Assemblée ne le connaissaient pas. Un jour, il fut empêché de rentrer dans la salle des séances par des agents qui lui précisèrent que l'accès aux travées était réservé aux députés ».

 

De fait, Si l’on consulte le site Internet de l’Assemblée Nationale, on a un bilan quasi nul de son action de député (comme le dénonçait D. Souchet) :

-           Certes il a posé des questions écrites* au gouvernement pendant les 14 ans où il a siégé, mais, sinon, il fut seulement co-signataire de propositions présentés par ses collègues.

-          Il n’a présenté aucun rapport à l’Assemblée nationale.

-      En 14 ans, il n’a jamais pris la parole en séance. Rien d’étonnant d’ailleurs car depuis le 20 janvier 2004 jusqu’à son invalidation, il semble n’avoir participé à aucune séance lors des sessions parlementaires. Un absentéisme record !

 

* Ayant été collaborateur d'un député élu de la vague rose de 1981, je peux témoigner que "les questions écrites" sont le plus souvent rédigées par les assistants parlementaires (et ne demandent aucune présence à l'Assemblée).

 

 

PS Dans la série des imbéciles qui font perdre aux électeurs de gauche le droit à être représentés au second tour, on peut noter dans la 3e circonscription de Vendée, un certain Jacques Fraisse : la circonscription avait été attribuée aux Verts et à une femme, Claudine Goichon (dont j'ai été suppléant aux cantonales), ce Fraisse a présenté une candidature dissidente : résultat la gauche avec 30 % eût été en tête du balottage, avec une petite chance en cas de triangulaire. Elle sera éliminée, grâce à ce Fraisse.

Partager cet article

Repost 0
Publié par JFL J.-F. Launay - dans Mises au clair
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.