Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mai 2008 7 11 /05 /mai /2008 16:12

 

 

Jusqu'à quand, Sarko, abusera-t-il de notre patience ?

 

 

Embarras du choix pour les dernières sarkozynades.

 

L'ex petit courtisan, accueilli comme un membre de la famille chez les Chirac, pour mieux le trahir avec Balladur, s'en prend à son prédécesseur, bouc émissaire un peu incongru de sa dégringolade dans les sondages.

 

Encore plus cocasse est le procès des médias, la semaine même où Paris Match étale avec complaisance le couple présidentiel. Eh quoi ! TF1 de son ami Bouygues, Le Figaro de Dassault, Europe 1, M6, etc. auraient-ils viré anti-sarko. Mais j'oubliais, l'AFP a envoyé sur les roses un fana-sarko qui voulait faire passer le xième communiqué de l'UMP sur les ennuis de la dame Royal avec ses ex-attachées parlementaires, alors qu'elle (l'AFP) avait déjà fait passer une grossière raffarinade (S. Royal délinquante sociale, pas moins).

Quant on pense à l'ingratitude sarkozyenne qui écarte M'me Chabot de ses entretiens, alors que ladite avait complaisamment offert la première d'une nouvelle émission politique au Ministre de l'Intérieur, la veille du jour où on allait décompter les interventions à la télé des candidats aux présidentielles.

Donc s'il est tombé par terre, c'est la faute à Lagardère, le nez dans son caca, c'est la faute à PPDA.

 

Non, ce qui provoque mon ire et mon courroux, c'est sa dernière saillie sur l'esclavage à mettre au programme du primaire pour la prochaine rentrée. Nous avions déjà eu droit - impromptu - à la lecture obligatoire de la lettre de Guy Môquet, puis, en pire, au parrainage d'un enfant victime de la Shoah. Mais voilà que ses "nègres" (Guaino ? Gallo ?) en panne de gadget, lui soufflent cette crétinerie : comme le rappelle le Recteur Philippe Joutard, l'esclavage et son abolition sont déjà au programme du primaire !* Pas la peine d'attendre la prochaine rentrée, M'sieu qui fait Président.

Ce qui est affligeant - et c'est là qu'on mesure à quel point notre presse est intransigeante avec le malheureux sarko - c'est qu'à part à FR3, aucun de nos brillants journalistes d'investigation n'a eu la curiosité de jeter un coup d'œil sur les programmes encore en cours, ceux de 2002. On a même pu voir, sur nos étranges lucarnes, une dame députée PS, proche de S. Royal, approuver cette imposture (que font ses attachées parlementaires ?).

Ajoutons qu'à la prochaine rentrée le survol sera obligatoire, puisque, avec des horaires globaux allégés, des horaires de Français et calcul alourdis, les matières autrefois dites d'éveil seront à la portion congrue. Et encore pire en histoire où l'histoire de l'art doit avoir une place spécifique (c'est aussi une foucade de notre Ouf 1er).

 

Les rétropenseurs triomphants d'un côté, les lubies guainoesques ou gallotiques de l'autre : notre pauvre école est bien mal barrée !

 

* Alors que dans l'édition papier du lundi 12 mai, Libé se contente de citer la phrase de notre Ouf 1er (sans commentaire), une article sur son site (Enseignement de l'esclavage : encore une mauvaise note pour Sarkozy) redécouvre ce que P. Joutard, qui a participé à l'élaboration des programmes 2002, disait dès Samedi. Il n'est jamais trop tard pour bien faire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aliciabx 11/05/2008 17:48

Je n'ai pas compris pourquoi tout le monde a fait comme s'ils ne savaient pas que cela faisait déjà partie du programme.
Les medias ont bien reçu le message que leur a envoyé NS semble-til.
Cela devient grotesque...

Présentation

  • : Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • Deblog Notes de J. F. LAUNAY
  • : Education, laïcité, politique et humeurs personnelles, en essayant de ne pas trop se prendre au sérieux.
  • Contact

Nota Bene

Le deblog-notes, même si les articles "politiques" dominent, essaie de ne pas s'y limiter, avec aussi le reflet de lectures (rubrique MLF tenue le plus souvent par MFL), des découvertes d'artistes ou dessinateurs le plus souvent érotiques, des contributions aux tonalités diverses,etc. Pour les articles que je rédige, ils donnent un point de vue : les commentaires sont les bienvenus, mais je me donne bien sûr le droit d'y répondre.

Recherche

Nelle Formule

Overblog - hébergeur du deblog-notes - a réussi l'exploit de lancer une nouvelle formule qui fait perdre des fonctions essentielles de la version précédente. Ainsi des liens vers des sites extérieurs disparaissent (désolé pour  Koppera, cabinet de curiosités, ..). Les albums se sont transformés en diaporamas, avec des cadrages coupeurs de têtes. La gestion des abonnés et des commentaires est aussi transparente que le patrimoine de Copé. Et toutes les fonctions de suivi du deblog-notes - statistiques notamment - sont appauvries.